Le Bonheur est dans le pré non ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Bonheur est dans le pré non ?

Message  Cretino le Mar 23 Avr 2013 - 23:00


Sandra
une qualité et un défaut de votre prénom a écrit:
Qualité
Le cœur de Sandra est tendre. Elle éprouve facilement de la sympathie
et de la commisération pour les faibles, les infortunés, les délaissés,
les opprimés. Sandra ressent le malheur des autres comme si c'était son
propre malheur. On la voit parfois participer à des œuvres charitables
sans se soucier de son confort ou de sa santé. Les professions qu'elle
aime exercer sont celles où l'on soigne les gens, où l'on soulage leurs
souffrances physiques et morales.

Sandra aime aussi rendre
service et faire plaisir à son entourage. "Il faut, autant qu'on peut,
obliger tout le monde" (La Fontaine). Voilà bien sa devise de vie. Sa
serviabilité est rarement intéressée. En effet, elle se sentira plutôt
embarrassée si on la remercie ou cherche à la payer en retour.

Défaut
Sandra vit et réagit surtout au gré de son humeur changeante sans
vouloir s'imposer une méthode ou une discipline. Agissant souvent sur
des coups de tête, elle traverse l'existence en faisant des caprices
exaspérants, en avançant cahin-caha vers ses objectifs, espérant
toujours que tout finira par s'arranger.

La vie auprès d'elle
n'est pas facile, car on ne saurait se fier à elle ou deviner ce qu'elle
va faire la minute suivante. Elle rit quand on s'attend à la voir
pleurer, et vice versa. Elle fait de grosses dépenses alors même qu'elle
connaît des difficultés financières. C'est comme un cheval sans bride
qui fait souvent des écarts.


La personnalité de votre prénom a écrit:

  • La native n'est jamais de type Junon, bien en chair, susceptible
    d'inspirer un Rubens. Au contraire, elle est en général petite et
    maigre. La démarche est nerveuse et précipitée ; on dirait que la native
    a toujours trois gangsters ou trois créanciers à ses trousses. Les
    pommettes sont saillantes, les yeux vifs et profonds, jamais humides ou
    rêveurs.

  • Sandra se sent à l'aise dans tous les métiers où l'on doit utiliser...
    sa salive. De la vente à la criée au porte à porte, de l'enseignement à
    la politique, de l'action syndicale à la presse parlée, le choix est
    vaste. C'est pourquoi la native se sent très peu concernée
    personnellement par le problème du chômage. Bien que sa capacité
    d'adaptation soit grande, elle ne déteste rien tant qu'un travail de
    routine, avec des heures fixes et à l'écart d'une clientèle ou d'une
    assemblée. Ce n'est pas non plus une femme d'intérieur, car la monotonie
    des tâches ménagères peut la déprimer et l'irriter. Elle connaît
    parfois de beaux succès professionnels grâce à son pouvoir de
    persuasion. Elle convainc sans grande peine ses interlocuteurs. Ses
    arguments, cependant, ne sont pas toujours objectivement valables.

  • Sandra peut être intéressante, mais les hommes ne la trouvent pas assez
    "femelle" et hésitent à lui faire la cour. S'ils recherchent sa
    compagnie, c'est parce qu'elle est gaie, primesautière, ayant peu de
    complexes et de susceptibilités. Ils l'acceptent volontiers comme
    "copine", sans plus. A leurs yeux, elle manque de vraie féminité. La
    coquetterie s'inscrit bien dans la liste de ses habitudes ; elle a
    tendance à forcer son maquillage, se barbouillant trop de rouge et de
    vert ou de bleu, peut-être dans le souci inconscient de compenser sa
    nature peu pourvue de charmes féminins.

  • Sandra est résolument féministe. Alors qu'elle ne cherche pas
    systématiquement à dénigrer les hommes et à préconiser la révolte, elle
    se sent parfaitement à égalité avec le sexe dit fort et entend être
    traitée comme telle. Elle n'a généralement pas à se plaindre à ce sujet,
    puisque les plus misogynes des hommes ont de la considération pour
    elle.

  • Un peu autoritaire et tenant à son indépendance comme à la prunelle de
    ses yeux, elle répond mal aux normes bourgeoises de bonne épouse et de
    bonne mère. Elle peut être maternelle et s'occupe décemment de ses
    enfants à condition qu'ils soient beaux, intelligents et dynamiques. Son
    mari n'aurait jamais intérêt à lui imposer une façon de vivre
    quelconque, car toute contrainte la rebute. Elle ne conçoit pas le
    mariage conventionnel comme la meilleure solution de vie pour la femme
    ou pour l'homme. C'est pourquoi elle peut facilement opter pour le
    célibat ou l'union libre. Elle peut aussi accepter le divorce sans
    larmes ni pincements au cœur, se moquant éperdument du qu'en-dira-t-on.
    Mais c'est souvent à partir de la cinquantaine que Sandra seule commence
    à sentir le poids de la solitude et à souhaiter l'union avec un homme
    gentil et tolérant. C'est au troisième âge qu'elle a plus de chance de
    réaliser le bonheur conjugal.

  • Cette femme est très sensible à la flatterie et plus sensible encore aux
    critiques. Elle a un besoin énorme de compliments et
    d'applaudissements. Pour peu qu'on satisfasse ce besoin, elle est
    capable de soulever les montagnes et de se dévouer corps et âme ; elle
    fait alors preuve d'une efficacité exceptionnelle.

  • L'imprévoyance est un de ses pires défauts. Lui dire de ne pas faire de
    dépenses excessives équivaudrait à dire à un canard de ne pas se jeter à
    l'eau. Plus elle connaît de soucis ou de déceptions, plus elle dépense
    allégrement l'argent qu'elle a gagné durement. Elle doit apprendre à
    résister à cette impulsion funeste et à faire de bonnes économies en
    prévision des coups durs ou des mauvais jours. "Si l'on peut en finir du
    passé avec l'oubli, on n'en finit pas de l'avenir avec l'imprévoyance",
    disait Lamennais.



votre signe astral est Verseau a écrit:

  • Vous êtes une nature pleine de contradictions : vous ne savez
    souvent pas ce que vous voulez exactement, et vos actions sont
    régulièrement en grand décalage par rapport à ce que vous prônez. Cela
    peut donner à votre personnalité un certain charme, mais peut aussi la
    rendre déroutante, voire énervante.

  • Vous éprouvez
    toujours une très grande difficulté à accorder votre besoin de sécurité
    et votre besoin de liberté. Votre entêtement peut parfois vous jouer des
    tours ; et pourtant, dans les situations les plus difficiles, votre
    côté velléitaire resurgira et s'accentuera. Vous êtes un individu à la
    fois enclin à une vie sédentaire et aspirant au voyage, attaché à son
    foyer et rêvant d'aventures. D'aucuns jugent votre caractère assez
    difficile, avec des sautes d'humeur, des bouderies, des rancunes aussi.
    En général, vous tendez à vous embourgeoiser à l'âge mûr, après une
    jeunesse plus ou moins dissipée.

  • Dans le domaine
    professionnel, vous êtes suffisamment réaliste, mais vous manquez
    souvent de sens pratique, ce qui peut apporter des complications
    inattendues. Pourtant, un certain flair ou des intuitions arrivent
    souvent à point nommé pour vous tirer d'affaire.


  • Côté
    coeur, vos passions sont fortes mais ont besoin d'un cadre de légalité
    pour prospérer. Vous êtes encline aux chimères et devez donc être
    prudente dans votre choix amoureux, car un échec dans ce domaine peut
    faire basculer complètement votre vie. Une fois les sentiments éveillés,
    vous êtes capable de grands dévouements.


link a écrit:
asiaflash.com/prenom/origine-signification-personnalite-compatibilite-etymologie.php?prenom=Sandra&pilote=22

signe astral
asiaflash.com/astrorama/tout_savoir.php?occ=1&sign=11

avatar
Cretino
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bonheur est dans le pré non ?

Message  Cretino le Mar 24 Nov 2015 - 2:12



Qui sont elles

Maya et Dragoslava ont un caractère passionné : affirmées et déterminées, non dépourvues de courage, de force, d'énergie et de combativité. Autoritaires et décidées, elles possèdent du magnétisme. Franches, directes, démonstratives, il peut leur arriver parfois de s'emporter lorsqu'elles sont en colère ou estiment que certaines limites ont été dépassées. Elles sont tout à la fois indépendantes, sociables, sympathiques, pétillantes, curieuses de tout, actives, mobiles, et plutôt ennemies de la routine. Souvent excessives, intolérantes et entières, elles peuvent être déroutantes, tout à la fois instables, versatiles ou désordonnées, et en même temps afficher certains principes rigides et stricts. Enfants, elles sont indisciplinées, bavardes, colériques, intransigeantes, dirigistes, changeantes et plutôt mal organisées. Les exercices de plein air et le sport leur sont vraiment nécessaires pour dépenser leur trop-plein d'énergie. Il faudra donc adopter une attitude ferme tout en étant respectueux de leur indépendance et ne pas encourager leur tendance à tout commencer et à ne rien finir. Enfin, il serait judicieux de leur conférer le sens de l'argent très tôt.

Qu'aiment-elles

Maya et Dragoslava aiment la société, où leur esprit vif et critique, leur art de la conversation et leur enthousiasme sont appréciés. Elles adorent le changement, la nouveauté, les voyages. Elles ne sont pas indifférentes au côté matériel de la vie et se montrent sensibles aux signes extérieurs de richesse, tout en étant elles-mêmes généreuses. Sur le plan sentimental, elles ne sont ni douces ni souples. Indépendantes, elles sont intransigeantes sur certains points précis, notamment sur la fidélité, et peuvent se transformer en tigresses à la moindre incartade de leur compagnon. Jalouses, possessives, l'homme est un jouet entre leurs griffes...

Que font-elles

Elles ont besoin d'exercer une activité professionnelle et seront plus particulièrement attirées par les domaines suivants: gestion, finance, banque... le secteur de la santé, des professions commerciales ou en rapport avec l'expression écrite ou orale.

source:signification-prenom.com/prenom/prenom-MAYA.html
avatar
Cretino
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum