Emeutes en région Parisienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emeutes en région Parisienne

Message  citoyen7 le Dim 30 Oct 2005 - 13:08

De graves incidents ont eu lieu à Clichy-sous-bois en Seine-Saint-Denis.
Deux adolescents sont morts électrocutés après avoir pénétrés dans un transformateur EDF apparament pour échapper à un contrôle de police.
La ville est sous le choc et les élus aussi.
Une marche silencieuse a eu lieu.
Certains parlent même d'une guerre civile.
Des balles ont étaient tirées sur des forgons de CRS, voitures et poubelles ont étaient incendiées, une école maternelle endommagée par les jeunes.
Le maire (ps) a fait un appel au calme.
avatar
citoyen7
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  gaetano le Dim 30 Oct 2005 - 14:26

C'est la partie immergée de l'iceberg, à mon avis ces debordements seront plus fréquent

_________________
"L'émancipation humaine à tous égards, entendons-nous bien, selon les moyens dont chacun dispose, demeure la seule cause qu'il soit digne de servir" André Breton.
avatar
gaetano
langue pendue
langue pendue

Nombre de messages : 276
Points de pertinence : 9
Points de progression : 45349
Date d'inscription : 25/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  citoyen7 le Dim 30 Oct 2005 - 14:27

@gaetano a écrit:C'est la partie immergée de l'iceberg, à mon avis ces debordements seront plus fréquent


Il y en aura de plus en plus ?
Personnellement je le pense.
Rien que dans ma ville, il y a eu 2 meurtres la semaine dernière !
Sad
avatar
citoyen7
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  citoyen7 le Dim 30 Oct 2005 - 22:34

En tout cas, si c'est comme sa partout en France, que l'on ne vienne pas se plaindre que les scores de l'extrême-droite augmentent !
De plus nou devons tout cela aux politiques qui n'ont rien fait !
avatar
citoyen7
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  Thomas le Lun 31 Oct 2005 - 19:56

Je suis d'accord avec toi sauf sur deux points.

1) Halte à la parano, c'est pas comme ça partout en France.
2) Les politiques n'ont pas rien fait. Ils se sont plantés assez souvent. Personne nb'est resté les bras ballants.

Je voudrais pas faire genre "spécialiste" mais j'ai un peu étudié la question, et surtout beaucoup vécu dans ces quartiers.

Ce que je constate, c'est que c'est pas parceque une cité est calme qu'elle n'est pas complettement vérollée.
En fait une cité calme, c'est une cité contrôlée, par la République ou par les voyoux. Quand ça flambe, c'est qu'il y a un conflit de territoire.
avatar
Thomas
habitué confirmé
habitué confirmé

Nombre de messages : 841
Localisation : 08
Activité : avec
Loisirs : ciné bouquins
Points de pertinence : 15
Points de progression : 43805
Date d'inscription : 06/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://pscharleville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  docteur- le Mar 1 Nov 2005 - 15:02

@Thomas a écrit:Je suis d'accord avec toi sauf sur deux points.

1) Halte à la parano, c'est pas comme ça partout en France..
il faudrait peut-être que tu ouvres les yeux Thomas .
Car c'est de plus en plus fréquent et de plus en plus violents ce qui ne rassure guère tous les partis politiques confondues.
J'en veux pour preuve je ne sais pas si tu as vu l'émission hier au soir, apparemment même le parti socialiste et (le maire présent à cette émission) se dit effaré parce qui ce passe actuellement.
Ces individus c'est-à-dire les voyons quand ils voient un uniforme pour eux sa s'appelle l'une violation de territoire (depuis qu'en ces gens se disent avoir un territoire) il n'existe pas en France de teterritoire.
Sur une conversation avec un des médiateurs présents à l'émission ! qui se dit vouloir ramener le calme il a par ailleurs expliqué que les policiers eux ont des armes et que les petits jeunes eux on des pierres , je voudrais bien savoir qui a tiré sur le car de police. Et par là même occasion qui fait la loi ça n'est pas eux , c'est plutôt à eux de respecter la République française et ses vavaleurs.
"déjà je félicite Monsieur Sarkozy dans ses décisions car il ne lâche pas il faut de la fermeté et c'est ce qu'ils appliquent"
Et je vais ajouter ceci quand une personne se fait lyncher devant ses enfants et sa femme par plusieurs voyous et pour la plupart je ne fais pas de dessin on sait qui s'est , y a-t-il des échauffourées non !
Mais quand il y a des voyous qui vole, brûle les voitures, s'en prennent à une personne sans défense, et que ces individus sont interpellé comme par hasard la guerre est déclaré alors il arrive un moment où il va falloir je pense y mettre un terme, et la seule solution c'est les interpellations muscles si il le faut parce que il y en a marre de ces voyous qui se prennent pour des pachas .
avatar
docteur-
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  gaetano le Mar 1 Nov 2005 - 17:12

Interpellations musclés... ok ca marche tu arretes cinquante personnes et après?

Personnelement je pense que la repression ne resoudra jamais le probleme. Je sais très bien que je vais m'exposer à des murs mais je suis affirmatif quand je pense que le role de l'education parental n'a pas été à la hauteur, que la situation economique actuelle fait qu'il n'y a pas de travail pour tout le monde et laisse donc beaucoup de monde sur le carreau.

Avez-vous déjà été de gré ou de force dans une maison d'arret (à ne pas confondre avec une centrale)?

Il y a de ca trois ans nous avons monter des projets pour organiser des rencontres sportives au sein meme d'un etablissement tel que celui citer. Il y a enormément d'associations qui gravitent autour de ces lieux et quand on creuse un peu, quand on essaie de s'ouvrir aux detenus la chose qui frappe c'est la phrase "vous, vous avez tout nous on a rien".
Quand je lis que sarko veut passer les quartiers au karsher, ca me fait peur. Je suis le premier à denoncer les actes de violences organisé mais comment voulez vous que des mesures disciplinaire plus fortes soit efficace. Ces voyous "sans foi ni lois" une fois enfermer en attendant d'etre jugé vivent dans un monde encore plus dur et souvent il n'y reste pas longtemps mais juste suffisament de temps pour se faire de nouvelles relations... quel avenir alors.
Une fois que tu es parqué, fiché, rendu mauvais et que tu sors, que fais-tu? tu retournes au quartier et tu influences d'autres personnes.

Je vais m'arreter là car ce ne sont que des mots je n'arrive pas à expliquer de manière précise ce que je ressent sur ce phenomène car il s'agit du serpent qui se mord la queue. A mon avis il serait interressant pour vous d'aller directement sur le terrain d'assoc. pour vous rendre compte de cette situation avec un autre regard.

Je vous laisse un lien, malheureusement je ne suis plus etudiant depuis un petit moment mais ca vaut le coup d'oeil.

http://www.genepi.fr/

_________________
"L'émancipation humaine à tous égards, entendons-nous bien, selon les moyens dont chacun dispose, demeure la seule cause qu'il soit digne de servir" André Breton.
avatar
gaetano
langue pendue
langue pendue

Nombre de messages : 276
Points de pertinence : 9
Points de progression : 45349
Date d'inscription : 25/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  docteur- le Mar 1 Nov 2005 - 17:41

alors non je ne peux pas laisser dire ça.
Dans le milieu carcéral actuellement et pour que tout le monde comprenne bien celui ou celle qui a fauté doit être puni ça c'est une chose.
La deuxième chose il faut arrêter de nous dire que le milieu carcéral pour ceux bien évidemment qui ont entaché la loi sont mal lotis, par ce que j'ai déjà fait le tour d'un certain nombre de prison dans le milieu pénitentiaire et je dois dire par ailleurs la plupart des détenus ne sont pas malheureux et c'est la raison pour laquelle je disais tout à l'heure et sur mon précédent post , plus de rigueur plus de fermeté et tolérance 0 ceux qui bravent la loi sont punis mais la prison alors actuelle est plutôt des vacances il aurait certainement beaucoup de choses à réformer à ce niveau la.
pour ce qui est des parents y avait une loi qui avait été proposé de façon à ce que les parents soient plus responsables auprès de leurs enfants malheureusement et comme chaque fois le socialisme l'a refusé catégoriquement cette loi en l'occurrence était simple les enfants font des bêtises et les parents payent, cela ne s'applique pas pourquoi? tout simplement parce que hier au soir dans les informations que nous avons actuellement télévisé la plupart des parents le disent haut et fort je n'ai plus autorité sur mon enfant ça voudrait dire tout simplement que le gamin n'a plus de base n'a plus aucun respect de qui que ce soi ces voyous la si ils sont pris au bon moment , il y a peut-être des chances de pouvoir en faire quelque chose;
mais si à chaque fois on récupère des jeunes qui part dans leurs autorités à l'âge de quinze ans manifestent un dégoût de l'autorité et le font savoir à leurs amis du même bloc où il se trouve une heure après une manifestation est organisée c'est pas lui il est innocent !!!!! voià ce qui se passe , violente, agressive, pour tout casser et enfin s'en prendre au service de l'ordre et sa sa n'est plus supportable .
Je dis stop il y en a marre de tous ces perturbateurs qui pour la plupart sont récidivistes et qui sont à chaque fois à la page 1 .
j'ai vécue dans le 93 j'ai vue ce qui si passe et je regrette que le précédent gouvernement na rien fait pour détruire cette racaille qui a envahit notre vie cotidienne .
avatar
docteur-
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  Thomas le Mer 2 Nov 2005 - 13:01

Je ne fait pas d'angélisme. Au contraire, ce que je disais dans mon précédent post, c'est que quand une cité est calme, c'est qu'elle est tenue. Soit par les forces de l'ordre, soit par une ou des associations, soit par une bande de voyous, soit par la municipalité.

J'ai bossé dans une association de quartier. On faisait du soutiens scolaire, des soirées avec les familles, un restau associatif, une biblothèque, un ciné club. On "tenait" le quartier. On écumait les cages d'escalier. Dès que quelqu'un faisait la moindre connerie comme un simple tag, on allait lui remonter les bretelles. Quand des mecs on voulut dealer du shit au pied des tours, on les a bloqué. Et comme on connait tout le monde, ça s'est arrêté là.
Mais si ça n'avait pas été le cas, ça aurait dégénéré.

Quand un quartier est calme, et c'est le cas de la pluspart, mais qu'il n'y a pas d'intervention de la puissance publique d'une manière ou d'une autre, alors, imanquablement, ce sont les voyous qui tiennent le territoire.
Je ne minimise pas la situation, au contraire, je suis très lucide, c'est la catastrophe.

A Clichy sous Bois, je pense que quelqu'un a cherché à reprendre le quartier en mains : la police, une autre bande, les barbus, peu importe. C'est une bande qui le tenait donc ça chauffe.
Au point où on en est, l'intervention de la police est nécessaire pour remettre de l'ordre. Dans ces conditions, il était inévitable qu'il y ait une bavure. Le gazage de la salle de prière, c'est pas malin, mais ce genre de dérives était courrut d'avance. Si les flics étaient resté exemplaires, de toutes façon il y aurait eut des provocations. D'ailleurs, cette histoire de salle de prière en est une.

Ce que je dis, c'est qu'on en arrive au point ou ce sont des stratégies de contre-guerrillas qu'il faut mettre en place.
1) Restaurer l'ordre y compris par la force.
2) Gagner les coeurs des habitants.
Les braves gens, qui sont 99% dans ces quartiers en ont marre des voyous mais ils ne font plus confiance dans la République. Ils ont été trop souvent trahis : chômage, vexations, racisme et relégation.

Je dis que la police doit mettre le quartier en coupe règlé, le temps que la puissance publique retrouve des solutions. Un projet de ville, du travail, des formations pour les jeunes, des équippements, bref, du concret.

Ce qui est nouveau et qui me fait flipper, c'est le début contagion. Les fouteurs de merde des villes voisines viennent foutre le bordel à Clichy, ils sont refoulés par les CRS, ils se retrouvent en groupe chez eux, et du coups, ils fouttent le bordel chez eux.
La parole public et singulièrement celle de Sarkozy n'a plus aucun crédit. Trop de com', tues la com'.
avatar
Thomas
habitué confirmé
habitué confirmé

Nombre de messages : 841
Localisation : 08
Activité : avec
Loisirs : ciné bouquins
Points de pertinence : 15
Points de progression : 43805
Date d'inscription : 06/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://pscharleville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  Thomas le Lun 7 Nov 2005 - 12:14

Nous sommes femmes, mères, filles, soeurs ... Nous sommes nièces,
tantes, cousines, amies, amantes ou voisines. Nous sommes la moitié de la
population. La moitié de ciel. La moitié du monde. Regardez bien :
sur les photos des banlieues en flammes ... pas une femme !

A l'heure où un ministre irresponsable et belliqueux insulte nos proches et nos familles, français, immigrés, étrangers ...
A l'heure où il prétend "nettoyer les quartiers au Karcher", ou "éliminer la racaille" ...
A l'heure où nous pleurons la mort de deux enfants, réfugiés dans
des conditions obscures au sein d'un transformateur EDF ...
A l'heure où nous pleurons et déplorons la mort d’un homme battu à
mort à Epinay parce qu'il photographiait un lampadaire ...
A l'heure où flambent les voitures, les écoles, les commissariats ...

Nous lançons un appel solennel pour que cessent ces violences qui
peuvent finir de manière encore plus dramatique.
Car nos enfants ont besoin de véhicules pour aller travailler, ou
trouver un emploi. Ils ont besoin des écoles pour acquérir les savoirs
indispensables. Ils ont besoin de centres sociaux gratuits de
prévention et de soins, besoin d avoir accès à toute demande sanitaire.
Ils ont besoin de bus pour se déplacer. Ils ont besoin de pompiers
pour sauver des vies ou éteindre des incendies. Ils ont besoin de
postiers pour faire parvenir le courrier. Ils ont besoin de services publics
utiles à la collectivité.


NOUS EN APPELONS d’abord à nos enfants, à ceux que nous aimons :
nous exigeons qu¹ils rentrent à la maison, et qu'ils se calment ! Nous
l'exigeons parce que nous les avons mis au monde. Parce que nous les avons portés et nourris. Parce que sans nous ils n'existeraient pas. Ils n'ont pas le droit de détruire la vie que nous leur avons donnée. Ils nous font honte en acceptant de ressembler à l'insulte qu’on leur fait. Non, ils ne
sont pas des racailles. Ils ne sont pas des déchets qu¹on nettoie. Ce sont
des êtres humains qui ont droit au respect, à l'égalité, à la dignité. Comme
tout citoyen, ils ont des droits, mais aussi des devoirs.


NOUS EN APPELONS aux forces de police pour qu'elles respectent
scrupuleusement les règles républicaines.

NOUS EN APPELONS également aux donneurs de leçons qui nous
méprisent et nous ignorent, à ceux qui ont instauré la politique déplorable des "grands frères" dont on voit les résultats désastreux, qui ne négocient qu'avec les églises et les imams, qui suppriment subventions publiques et police de proximité, qui attisent les haines et le désarroi, et nous servent du bâton à tout bout de champ, sans jamais nous donner les moyens de vivre dignement.
Derrière cette politique, il y a aussi un mépris des femmes, celles
qui luttent dans les quartiers, qui se battent, qui construisent, avec des
moyens et des aides notoirement insuffisants, des stratégies pour lutter
contre les violences : les femmes relais, les femmes solidaires, les
femmes debout !


NOUS DEMANDONS un véritable plan d¹urgence des banlieues permettant
une vraie politique sociale pour tous, une politique de prévention et
de soutien aux familles dès la petite enfance, une politique scolaire à la
hauteur de ses enjeux, une vraie politique de mixité sociale et la fin des
ghettos.


NOUS SERONS DANS LES QUARTIERS QUI BRÛLENT, ET NOUS MANIFESTERONS AVEC NOS PROCHES, EN SILENCE ET PACIFIQUEMENT.
NOUS LANÇONS CET APPEL A TOUTES LES FEMMES.
Nous devons être des milliers, pour nous interposer, et mettre fin
à ces violences.

Ce vendredi 4 novembre 2005

Premières organisations signataires :

UFAL, AFRICA 93, UFAL Aubervilliers, UFAL Montreuil, UFAL Saint-Denis, UFAL Ile de France, SOS Sexisme, 20 ans Barakat, Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes, Association du Manifeste des Libertés, Réseau Féministe « Ruptures »,

Signatures individuelles :
Elise Thiébaut, Lalia Ducos de 20 ans Barakat, Michèle Bruhat, Mostapha Ramsi, Ufal Saint-Denis, Mimouna Hadjam La Courneuve, Delphine Beauvois institutrice, Ufal Montreuil, Jocelyne Clarke professeure, Aubervilliers Ufal, Dalila Aoudia, artiste-peintre, Toufik Allal de Manifeste des Libertés, Brigitte Bardet-Allal, Geneviève Stirnemann conseillère conjugale, Elise Bonus Ufal Aubervilliers, Nadia Chaabane Aubervilliers,

H. Ben Ghachoun, Meriem Zeghidi, Delphine Nef, Sonia Ajej, Rabeh Arfaoui de l’Association des Tunisiens en France (A.T.F.), Mohamed-Lakhder Ellala, Bernard Schmid, Mohamed Pascal Hilout, Monique Dental animatrice du Réseau Féministe Ruptures, Christiane Fanima, Nassera Issaad,réalisatrice

Les signatures sont à envoyer par courriel à

JClarke@ufal.org ,

ou bien par voie postale à

UFAL Féminisme et Laïcité «Appel des Femmes»,

27 rue de la Réunion 75020 Paris.
avatar
Thomas
habitué confirmé
habitué confirmé

Nombre de messages : 841
Localisation : 08
Activité : avec
Loisirs : ciné bouquins
Points de pertinence : 15
Points de progression : 43805
Date d'inscription : 06/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://pscharleville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  malena le Lun 7 Nov 2005 - 12:55

c'est encroyable cette situation j'ai jamais vu Paris comme ça.

en tout cas la violence n'ai jamais justifiée.

Dialogue, dialogue, dialogue.

les voitures brulées ne vont pas d'accord avec
l'air romantique que j'ai adoré quand je suis venue à Paris. Shit


Je re-veux la Paris de mi suenos.
drunken I don't want that
avatar
malena
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  Thomas le Lun 7 Nov 2005 - 21:05

Oulala, cool.

C'est pas non plus le feu à la tour Eifel, faut pas exagérer.
avatar
Thomas
habitué confirmé
habitué confirmé

Nombre de messages : 841
Localisation : 08
Activité : avec
Loisirs : ciné bouquins
Points de pertinence : 15
Points de progression : 43805
Date d'inscription : 06/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://pscharleville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  Thomas le Lun 7 Nov 2005 - 21:14

Ouais, media de merdes. C'est bien vrais. Ce qui est nouveau, c'est la contagion du phénomène. Ca révèle un truc plus profond.
avatar
Thomas
habitué confirmé
habitué confirmé

Nombre de messages : 841
Localisation : 08
Activité : avec
Loisirs : ciné bouquins
Points de pertinence : 15
Points de progression : 43805
Date d'inscription : 06/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://pscharleville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes en région Parisienne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum