richesses de la faune et de la flore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

richesses de la faune et de la flore

Message  Sandra le Dim 14 Mai 2006 - 1:06





" Axolotl ...

... L'Axolotl (Ambystoma mexicanum) est un urodèle (batracien primitif) originaire de Mexico. ...

... Il fait partie des animaux ayant la capacité de passer toute leur vie à l'état larvaire sans jamais se métamorphoser en adulte, et donc de se reproduire à l'état larvaire (néoténie). Il est de ce fait très étudié en biologie animale. Pendant longtemps on l'a confondu avec Ambystoma tigrinum (ou salamandre tigre) occasionnellement néoténique alors que l'axolotl l'est généralement dans la nature.

Une autre des particularités qui ont fait la célébrité de l'axolotl est sa capacité à régénérer des organes endommagés ou détruits. L'axolotl est non seulement capable de reconstituer par exemple un œil manquant, mais il peut aussi recréer certaines parties de son cerveau si elles ont été détruites. Sa tolérance aux greffes est également exceptionnelle. ...

... L'axolotl est un animal nocturne. À la fin de sa croissance vers l'âge de 18 ou 24 mois, l'axolotl mesure entre 15 et 45 cm, bien que la taille moyenne se situe plutôt aux alentours de 23 cm. Les spécimens atteignant les 30 cm ne sont observés que rarement. En aquarium l'on trouve la plupart du temps des individus mesurant dans les 15 cm. On note la présence de sillons costaux chez la larve et l'adulte.

À l'état larvaire, ils possédent des yeux sans paupières ainsi que des branchies à la forme très particulière de fougères, réparties habituellement en deux groupes de 3 houpes branchiales, de part et d'autre de la tête. Celles-ci ne sont pas internalisées (tel que chez les poissons ou tétards). L'axolotl possède également des poumons et peut se servir de sa peau pour respirer. ...

... La métamorphose de la larve axolotl en adulte se traduit par l'atrophie de ses branchies, le développement de ses poumons (rachitiques à l'état larvaire), et par une série de transformations de son corps lui permettant de quitter son milieu exclusivement aquatique. Cette métamorphose est très rare dans des conditions naturelles.

Elle est parfois provoquée par une baisse radicale du niveau des eaux accompagnée d'un réchauffement important. En captivité et avec un axolotl en pleine forme, il suffirait de le déplacer d'un milieu purement aquatique vers un vivarium dans lequel on réduirait progressivement le niveau de l'eau. Ayant ainsi peine à s'immerger ou ne le pouvant plus, il arrêterait alors d'utiliser ses branchies et privilégierait ses poumons. Ainsi sur plusieurs semaines, il se métamorphoserait petit à petit en adulte. Une précaution à prendre est la conservation pendant cette période d'une atmosphère humide dans le vivarium, en y vaporisant de l'eau par exemple (via un brumisteur).

De façon artificielle, une stimulation chimique de la thyroïde peut être utilisée pour déclencher cette transformation, ceci par le biais d'injections d'"iodine" ou d'hormones "thyroxine".

La perte de la capacité à produire d'eux même les hormones nécessaires à cette transformation résulte du caractère néoténique de cet animal. De plus ce changement réduit considérablement l'espérance de vie de l'axolotl, si tant est qu'il y survive. Un axolotl au stade néoténique peut vivre de 10 à 15 ans (bien qu'un individu observé à Paris aurait vécu jusqu'à l'âge de 25 ans). Un individu a stade adulte lui ne dépassera guère les 5 ans. ...

... Les axolotl sont utilisés pour la recherche et beaucoup sont élevés en captivité. Leur capacité de régénération; similaire à ce que l'on peut rencontrer chez les salamandres; est en particulier étudiée. Ils sont capables de régénérer des organes entiers en quelques mois. Dans certains cas le cerveau a pu être être concerné, bien que la régénération alors observée ne concernait que des zones à rôle secondaire.

Ils possèdent aussi une très grande capacité de transplantation, tolérant et assimilant pleinement des organes tels que les yeux ou des zones de cerveau (qui recouvent par la suite leurs entières capacités). Dans certains cas, ils peuvent restaurer un membre endommagé ou bien en créer un supplémentaire.


Il faut souligner que ceci ne concerne essentiellement que des individus encore au stade larvaire. Une fois la métamorphose effectuée, cette capacité est fortement réduite.

La taille et la "robustesse" de leurs embryons sont également sources de recherche. De plus ils sont très facile à élever comparés à d'autres salamandres de la même famille (qui sont dès lors très peu élevées en captivité). ... "

http://fr.wikipedia.org/wiki/Axolotl
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6503
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 520
Points de progression : 12226
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum