Le 1% législatif qualificatif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etes-vous favorable à l'instauration du système du 1% législatif significatif ?

Oui.
 
Plutôt oui.
 
Je ne sais pas.
 
Je ne me prononce pas.
 
Plutôt non.
 
Non.
 
 
 
Voir les résultats
04032007

Message 

Le 1% législatif qualificatif.




La question de l’accessibilité des mandats est éminemment démocratique. Que serait la valeur du suffrage universel direct sans la libre possibilité de se présenter comme candidat ?

Pourtant, cette problématique se trouve actuellement d’actualité !
Des formations politiques déclarent rencontrer des difficultés à investir leur candidat.
Le système de sélection se trouve donc mis en cause. Celui-ci doit s’avérer sélectif pour filtrer les initiatives fantaisistes de personnes ne représentant pas de positions politiques significativement soutenues par les citoyens mais doit aussi s’avérer suffisamment permissif pour ne pas éliminer abusivement les candidatures de formations représentant des courants de pensée représentatifs d’un nombre significatif d’électeurs.

Le système mécontente des partis politiques effectuant pourtant des scores importants aux diverses élections organisées.
Ce système repose sur le recueil de 500 parrainages de maires. Celui-ci vient récemment de se trouver réformé afin que les listes de parrainages soient dorénavant rendues publiques. Cette divulgation des identités des parrains accentue l’importance du poids politique de décider ou non de parrainer tel ou tel postulant à l’investiture.

La question des pressions politiques possibles constitue ainsi l’un des aspects les plus critiquables du système d’investiture en vigueur.

Il est en outre pertinent de considérer que les formations politiques dont chacun peut constater objectivement qu’elles comptent significativement dans la vie politique française puissent de plein droit investir leur candidat(e) à la participation de l’élection présidentielle.
Le score obtenu lors des élections législatives précédentes pourrait tenir lieu d’étalon de mesure légitime.
Ainsi, un score minimum de 1% au niveau national, ce qui correspond à plusieurs centaines de milliers d’électeurs, pourrait donner accès de plein droit à l’investiture d’un(e) candidat(e) à chaque formation l’atteignant.
Les formations réalisant de moindres résultats ou ne s’étant pas présentées devraient toujours obtenir les 500 parrainages.

J’invite chacun à s’exprimer sur cette proposition permettant de ségréger objectivement les candidatures fantaisistes car non représentatives de positions amplement partagées de celles sérieuses car celles-ci l’étant.


Dernière édition par le Mar 24 Avr 2007 - 11:12, édité 1 fois

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14551
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Le 1% législatif qualificatif. :: Commentaires

Message le Lun 5 Mar 2007 - 23:37  stephane

J'ai voté pour un honnete "je ne sais pas" car après tout, il n'y a ajmais eu de veritable problème de representativité jusqu'à maintenant!
Je rappelle que 40 000 personnes peuvent donner leur parrainage cela fait beaucoup de monde pour 500 signatures (l'echantillon represente moins d'1%) ta mesure est en quelque sorte plus sélective!

Le problème, si il y en a un cette année, viendra à mon avis de la publication des parrainage à moins d'un an des éléctions municipales.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 5 Avr 2007 - 10:52  ultima

je ne suis pas sur que ce soit une bonne chose.

Les éléction législatives sont souvent celles qui mobilisent le moins d'élécteur, et il peut y avoirs des candidats qui ne souhaitent pas participer aux législative mais veulent participer aux présidentielles.

Je serais plutot favorable a une éléction qui se déroule en trois manches. dont une deux mois avant pour sélectionner les candidats aptes a faire campagne. La il s'agirait réellement d'un choix démocratique et populaire.
Peut etre qu'il y aura une centaine de candidat sur le premier vote, mais ce n'est vraiment pas génant d'avoir un étalage de choix, sachant qu'au niveau des finances publique, seul les candidats faisant un score de plus de 5% peuvent etre remboursés à hauteur de 800 000euros je crois.

Je ne suis pas favorable aux parrainages des maires. parce que à cause du système actuel et de sa dérive (ou de son évolution, selon les points de vues) fait qu'il est de plus en plus difficile de trouver un maire neutre car ils ont tendance à faire partie d'un partie politique et n'est plus réellement indépendant.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 6 Avr 2007 - 3:51  Sandra

Je précise que ma proposition ne vise pas à établir une manière exclusive de qualification. Le 1% législatif qualificatif se justifie par la démonstration de la représentativité des formations atteignant ce score et pour assurer en conséquence leur légitime participation active à l'élection présidentielle.
D'avoir obtenu un score moindre ou même de ne pas avoir participé aux élections législatives ne deviendraient ainsi donc pas des motifs disqualifiants.

Je me prononce favorablement à une organisation des élections présidentielles grâce à trois tours. Le premier tour deviendrait moins pollué par des pressions à ne pas voter en adéquation avec ses convictions. Au deuxième, les citoyens pourraient mieux choisir selon des conditions claires parmi un nombre raisonnable de candidats. La qualification au dernier tour se réaliserait entre les candidats démocratiquement catégorisés comme les principaux. Cette meilleure progression jusqu'au départagement entre deux candidats et, souhaitons le pour le succès de la démocratie, entre deux projets permettrait un choix final plus qualitatif.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 12 Avr 2007 - 15:49  ultima

Smile

je vois qu'en effet tu as penser a tout ^^
souvent les gens edictes des projets de facon trop strict qui provoquent plus de blocages qu'autre chose.

oui, vu comme sa, le 1% législatif pourrait etre une bonne chose tout a fait faisable.

D'ailleur, je ne m'y connais pas trop au niveau européen, mais je crois que c'est un système nu peu semblable, vu que toutes les formations politiques doivent etre représentées au parlement européen.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 12 Avr 2007 - 19:08  Sandra

Accèder à la représentativité parlementaire européenne s'avère ardu. Cela nécessite de dépasser les 5% des inscrits sur les listes électorales.

Je te remercie d'avoir prêté attention à ma proposition. tête lapinisée

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 27 Nov 2009 - 17:42  Luc

@Sandra a écrit:...

Le score obtenu lors des élections législatives précédentes pourrait tenir lieu d’étalon de mesure légitime.
Ainsi, un score minimum de 1% au niveau national, ce qui correspond à plusieurs centaines de milliers d’électeurs, pourrait donner accès de plein droit à l’investiture d’un(e) candidat(e) à chaque formation l’atteignant.
Les formations réalisant de moindres résultats ou ne s’étant pas présentées devraient toujours obtenir les 500 parrainages.

...
C'est un excellent projet.

Revenir en haut Aller en bas

Message   Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum