Adolescence et tranfert sur des symboles de règles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adolescence et tranfert sur des symboles de règles

Message  Invité le Sam 31 Mar 2007 - 22:04

L’adolescence est le passage entre l’enfance et l’âge adulte. C’est le moment du détachement des parents et de la découverte de soi, de son identité. Le problème c’est que ce moment est parfois difficile (mais pas toujours parfois l’adolescence se passe très bien, surtout pour un ado ayant déjà des valeurs) pour la personne. Certains adolescents rejettent totalement leurs parents (fuguent), d’autres ayant des parents inexistants ou ne leurs ayant donnés aucune éducation, parents irresponsables car c’est aussi aimer son enfant que de lui apporter un minimum d’éducation (voir articles sur l’éducation). Bref ces adolescents rejettent leur complexe (Oedipe), manques et autres sur des tierces personnes ou des personnes représentant et des symboles représentant l’autorité, l’ordre, la justice ou l’éducation ( police, profs, éducateurs etc…). Ou également ce que représente le monde des adultes.

Ce passage peut avoir de conséquences graves sur l’avenir de la personne. A cause de mauvaises rencontres, mauvais choix, ou simplement réactions exacerbées à toutes formes de règles peut aller vers une dérive de délinquance juvénile et si elle n’est pas rattrapée à temps elle peut être malheureusement définitive ou devenir quelque chose de normale. C’est pour cela que depuis quelques temps dans notre société cette délinquance existe, car l’éducation et la responsabilité des parents fut considérée comme un frein à la personnalité d’une personne. C’est une véritable erreur et n’engendre en fin de compte qu’un total rejet de l’adulte, des symboles d’éducations et de règles. Le mythe de « l’enfant roi » ayant toutes les vérités et éduquant ses propres parents ou des enfants et ado s’éduquant entre eux par la totale déresponsabilité éducative des parents ne fait que des personnes ne voulant pas être adultes et prolongeant l’état de l’adolescence jusqu’à bien après la majorité, c’est à dire l’âge adulte.

L’éducation n’est pas de l’endoctrinement car un enfant et un adolescent n’est pas et ne doit pas être le clone de ses parents. Mais la non éducation n’est pas bonne non plus car un enfant et un ado malgré qu’il est sa propre personnalité à besoin d’être un temps soit peu d’être guidé et surtout apprendre certaines valeurs qu’il n’a pas toujours. Le respect de l’adulte est très important pour une société viable sans pour cela que l’adulte soit ni un dieu, ni non plus un être inférieur. Parfois aussi c’est la faute des parents qui utilisent leurs enfants ou ado comme des armes à leurs propres manquements ou haine de quelque chose ou quelqu’un.

L’enfant, l’adolescence et l’âge adulte sont trois passages différents dans la vie d’un homme ou d’une femme. Egalement dans l’age adulte il y a différents façons de vivre et de problèmes à résoudre qui ne sont pas les mêmes qu’à : 20 à 30 , 40 à 50, 60, 70 à 80.
Eduquer un enfant est une grande responsabilité pour un parent et avoir un enfant n’est pas un acte anodin et sans importance. Malheureusement certaines personnes ont des enfants sans prendre en compte la responsabilité qu’ils ont et ne se projettent pas dans l’avenir. Parfois même certains en n’ont pour les faire travailler ou pour toucher des allocations ou je ne sais quoi d’autres. L’éducation d’un enfant ne doit pas n’ont plus être donné à des tierces personnes comme les profs, frères et sœurs, voisins etc. Ce n’est pas le travail d’un prof que d’éduquer un enfant ou un ado, il est simplement là pour passer un savoir qui lui permettra de vivre et d’évoluer dans la société. Tout le monde ne peut avoir son bac ou faire de grandes études et il est très valorisant (quant-on si sent bien) de faire un métier manuel. Dans ce monde il y a des gens plus mental, d’autres plus manuel, d’autres les deux.
En conclusion. L’état d’adolescent est un passage et le rejet de ses propres problèmes ou de son complexe d’œdipe n’ont résolu ne doit pas ce faire sur d’autres choses ou des tierces personnes autres que ses parents. Changer une société par différents moyens démocratiques et de droits n’est pas la même chose que de se décharger ou de rendre responsable de ses problèmes (non résolus) sur des tierces personnes n’ayant rien avoir avec ceux là. Egalement un adolescent n’est pas un adulte mais un adulte en devenir et ne doit pas devenir un état permanent dans une personnalité.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum