Du bien du mal.

Aller en bas

Du bien du mal.

Message  Sandra le Ven 13 Avr 2007 - 2:44




Du bien du mal.

Si quelqu’un effectue une action constructive voire qui lui coûte, de prime abord celle-ci s’avère bénéfique. Mais, si la personne agissante sait qu’en se comportant de telle sorte elle s’en trouvera gratifiée de manière à ce que son effort soit au moins compensé, au mieux l’acte est neutre et sinon celui-ci correspond à une forme ou une autre d’investissement.

Tout acte quelque en soit la nature et l’intensité s’identifie ainsi comme étant intéressé que cet intéressement soit purement terrestre ou se conçoive de tout autre sorte. Agir pour le salut espéré de son âme, par exemple, n’est qu’une forme d’investissement pour soi-même.

Le bien ou le mal ne peuvent chacun s’envisager concrètement qu’en tant que finalité en elle-même. Un dieu créateur équitable récompenserait il les calculateurs ?

En outre, en quoi s’efforcer de considérer chaque chose exclusivement telle que celle-ci est ou de se comporter en conséquence à ces considérations conduirait à s’écarter de la neutralité ?

Les humains sont des être conscients. Ce qu’ils possèdent de liberté face à toute détermination leur confère du choix.
Rationnellement, aucune signification ne peut être associée à une façon d’agir.
Se conduire sans motif reste possible.


Dernière édition par Sandra le Dim 12 Avr 2009 - 19:20, édité 1 fois

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6639
Age : 35
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 695
Points de progression : 18431
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du bien du mal.

Message  Sandra le Ven 13 Avr 2007 - 18:15

Je suis athée et ne possède ainsi aucune croyance. Je suis exclusivement rationaliste. Je pense que le cerveau produit toute pensée de par le psychisme.

Je pense que lorsqu'un spermatozoïde féconde un ovule le développement de celui-ci débute l'existence de l'individu. Avant, l'individu n'existait pas du tout.
Je pense que la mort est l'arrêt total de l'existence de l'indivudu.
Je pense que la vie d'un individu est déterminé exclusivement par les lois naturelles, à savoir, physiques, sociologiques, et psychiques.

Je pense donc que tout croyant se trouve dans l'erreur.

En supposant que quelqu'un agisse en toute lucidité, ce qui exclu selon moi d'agir selon des croyances, peut il sciemment et délibérément accomplir sincèrement le bien, c'est à dire une action intégralement désintéressée et qui lui coûte ?

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6639
Age : 35
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 695
Points de progression : 18431
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du bien du mal.

Message  ultima le Mer 25 Avr 2007 - 13:24

Je suis loin d'être athée, je suis meme assez croyant, ou plutot j'ai retrouvé le gout de croire en un dieu depuis quelques épreuves de la vie.

Donc d'après toi, je suis dans l'erreur. J'espere que tu ne m'en voudra donc pas si je pense sincérement que la croyance ou non n'empechent nullement les gens de pouvoir agir en toute lucidité.

Mais aussi qu'il n'est pas rare de voir des gens accomplir "le bien" sans rien attendre en retour. (si ce n'est un apaisement de l'ame ou le fait de se sentir bien...=> après tout, pour platon, il n'y a pas de plus grand plaisir que celui de savoir que l'on fait le bien)

Je ne sais pas si par action gratuite, on peut considérer qu'attendre un minimum de reconnaissance, un sourrire ou un merci en retour d'une action peut etre définis comme : "rien attendre en retour"
Ou meme si juste le fait d'aider quelqu'un, parce qu'apres on se sentira bien, est une action complétement désinterressée.

Dans ces derniers cas, (je ne sais pas si c'est très clair mes explications lol) si on considère que meme le fait d'esperer un remreciement, ou un minimum de relation social en retour n'est pas une action integralement désinterressée, alors je ne pense pas que qui que ce soit fasse quelque chose pour autruit que sa leurs coutent ou pas.
avatar
ultima
louveteau
louveteau

Nombre de messages : 16
Points de pertinence : 6
Points de progression : 41906
Date d'inscription : 02/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du bien du mal.

Message  Sandra le Mer 25 Fév 2009 - 2:25

Force est de nous apparaître qu’il y ait matière à admettre une existence : une réalité s’impose de cette façon ; un univers semble exister. Il est pertinent d’envisager des fondements primordiaux quant à cela. La nature de ceux-ci n’est toutefois pas évidente.

Des fondements individualisés et conscients seraient divins tandis que des fondements diffus et impersonnels seraient simple potentialité malgré les propriétés des êtres issus de la concrétisation.

Je suis athée. Je pense qu’il n’est pas établi de connaissance d’une signification. Je réfute que croire soit un mode d’accès à la connaissance.
Je considère qu’il n’est avéré aucune forme éthique de sanction ou de récompense attribuable à la nature de l’univers. La conscience conduit à concevoir la possibilité d’une réalité éthique telle que les comportements portent à conséquence. Mais, cela paraît invérifiable.

Néanmoins, depuis que je me suis efforcée d’appréhender la réalité et ses implications, une pensée en résultant est toujours restée mienne. Si j’étais une divinité ayant le dessein de créer un univers afin de juger dans les meilleures conditions des êtres libres, je ne changerais rien pas même le moindre détail de celui m’apparaissant être : je créerais pour cela exactement le même univers.

Chacun peut choisir l’intéressement le plus égoïste ou le comportement inverse, en conscience de l’éventualité de conséquences éthiques, mais sans l’influence que confèrerait la possibilité de pouvoir trancher de ce qu’il en est. Un équilibre subtil et précis résultant de la confrontation entre le concevable et le vérifiable assure la liberté d’inclinaison.

Cette pensée sublime la beauté que je perçois de l’univers.

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6639
Age : 35
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 695
Points de progression : 18431
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du bien du mal.

Message  Pandinette le Ven 17 Avr 2009 - 0:40

Tu as une telle énergie d'esprit que je suis très curieuse de ta personnalité qui m'étonne de jour en jour.

Qui es tu Sandra ? .... En tout cas une personne que j'adore .... tête lapinisée
avatar
Pandinette
pandi panda

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 39
Localisation : dans le Massif central
Activité : militante avec comme frère de combat l’abbé Pierre
Loisirs : la marche
Points de pertinence : 42
Points de progression : 34846
Date d'inscription : 26/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du bien du mal.

Message  Sandra le Ven 17 Avr 2009 - 0:42

Merci à toi pour tous ces compliments. Je préfère préserver le mystère. dwarf

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6639
Age : 35
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 695
Points de progression : 18431
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du bien du mal.

Message  Pandinette le Ven 17 Avr 2009 - 0:50

Alors je garde ma Sandra mystérieuse avec qui j'aime échanger. drunken
avatar
Pandinette
pandi panda

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 39
Localisation : dans le Massif central
Activité : militante avec comme frère de combat l’abbé Pierre
Loisirs : la marche
Points de pertinence : 42
Points de progression : 34846
Date d'inscription : 26/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du bien du mal.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum