actualité journalistique

Page 22 sur 25 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

articles

Message  Sandra le Mer 5 Jan 2005 - 10:18

Rappel du premier message :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-392949,0.html
Le procès Pinochet


Dernière édition par le Mer 25 Avr 2007 - 19:24, édité 2 fois
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Jeu 7 Déc 2006 - 1:45

Dix soldats américains tués en une journée en Irak

Reuters - 06/12/06 à 21:56:00 - 195 mots
BAGDAD (Reuters)





Dix soldats américains ont été tués mercredi en Irak lors de quatre incidents distincts, fait savoir un porte-parole de l'armée américaine.

"Nous pouvons confirmer que dix soldats américains ont été tués en quatre endroits différents", a déclaré le lieutenant-colonel Christopher Garver, ajoutant que certains avaient été tués par des bombes posés sur des routes, d'autres au combat.

Il s'agit d'un des bilans les plus élevés pour une seule journée pour les troupes américaines ces derniers mois en Irak.

Octobre a été le mois plus meurtrier cette année pour l'armée américaine, avec 106 hommes tués en Irak.

Au total, 2.917 militaires américains ont été tués depuis l'invasion de l'Irak en mars 2003. La Grande-Bretagne déplore quant à elle la perte de 126 militaires, et les autres pays de la coalition de 121 soldats.

Côté irakien, on estime entre 4.900 et 6.375 le nombre de soldats morts au combat, et entre 49.642 et 55.048 le nombre de civils tués.

http://www.latribune.fr/info/Dix-soldats-americains-tues-en-une-journee-en-Irak-~-OFRWR-IRAK-USA-VIOLENCES-20061206TXT-$Db=News/News.nsf

Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Nombre de messages : 6574
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Jeu 7 Déc 2006 - 23:40

La majorité des Russes, Biélorusses et Ukrainiens regrettent la disparition de l'URSS

15:57 | 07/ 12/ 2006
MOSCOU, 7 décembre - RIA Novosti.





La majorité de la population de la Russie, de la Biélorussie et de l'Ukraine regrette la disparition de l'Union soviétique, selon les résultats préalables d'un sondage réalisé par l'agence internationale Moniteur eurasiatique.

Parmi ces trois pays, ce sentiment est particulièrement vivace en Russie (68% des sondés) et moins fréquent en Biélorussie (52%), tandis qu'en Ukraine, 59% des personnes interrogées déplorent l'éclatement de l'URSS, a annoncé jeudi lors d'une conférence de presse à RIA Novosti le directeur du groupe sociologique Tsirkon, Igor Zadorine.

En outre, presque la moitié de la population de ces trois pays (44% à 47%) estime que la désintégration de l'Union soviétique aurait pu être évitée.

Cependant, les habitants de ces trois Etats jugent le rétablissement de l'union des anciennes républiques soviétiques impossible. Même parmi les Russes, qui sont pourtant les plus favorables à l'union, ce point de vue est très répandu: 68%, contre 71% parmi les Ukrainiens et 76% parmi les Biélorusses.

Parmi les pays les plus attrayants pour la Russie du point de vue d'une éventuelle réunification, les sondés russes ont cité surtout la Biélorussie, l'Ukraine et le Kazakhstan. Dans le même temps, 64% des Biélorusses sont favorables à la réunification avec la Russie, 30% environ avec l'Ukraine et 23% à une union avec l'UE. La situation est pratiquement identique en Ukraine.

"Ainsi, le principal pôle d'attraction est actuellement la Russie mais le nombre des sondés choisissant une autre orientation ne cesse d'augmenter", a fait remarquer Igor Zadorine.

Les résultats d'un sondage analogue effectué dans d'autres pays de la CEI doivent arriver incessamment, a-t-il ajouté.

Le sondage a été réalisé en novembre dernier en Russie auprès de 1.600 personnes par le Centre national d'étude de l'opinion publique, en Biélorussie auprès de 1.107 personnes par le laboratoire sociologique Novak et en Ukraine auprès de 2.215 personnes par Research and Branding Group.

http://fr.rian.ru/society/20061207/56598054.html

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Jeu 7 Déc 2006 - 23:47

Le président haïtien se rend à Cuba pour des examens médicaux

Port-Au-Prince(Haiti), 07/12





Le président haïtien René Préval s`est rendu mercredi à Cuba afin d`y subir des examens de la prostate, ont annoncé ses services.

Le bureau de René Préval a déclaré dans un communiqué que le président haïtien, 63 ans, avait quitté le pays pour "raisons de santé" relatives à l`opération de la prostate qu`il a subie à Cuba cette année.

"Des examens supplémentaires sont nécessaires pour en savoir plus", a expliqué le chef de cabinet Fritz Longchamps.

Le porte-parole du président, Volce Assad, a pour sa part précisé qu`il ne savait pas si René Préval serait de nouveau opéré.

René Préval s`est rendu la semaine dernière aux célébrations du 80e anniversaire de Fidel Castro, et a rencontré ses docteurs.

Il devrait à nouveau les voir à la Havane, et rentrer à Haïti samedi.

http://www.angolapress-angop.ao/noticia-f.asp?ID=493001

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Ven 8 Déc 2006 - 0:09

Un Français sur deux pense qu'il pourrait devenir SDF





Près d'un Français sur deux se sent personnellement menacé par l'exclusion et 85 % pensent que le nombre de SDF a augmenté au cours des dernières années, indique un sondage Association Emmaüs-BVA publié mercredi.

Selon ce sondage à paraître jeudi dans l'hebdomadaire La Vie et dans l'Humanité, l'inquiétude des Français vis-à-vis du phénomène de l'exclusion est très forte: 48 % des personnes interrogées se sentent menacées par le fait de devenir un jour sans-abri. Cette crainte monte à 62 % chez les 35-49 ans, à 74 % chez les ouvriers, à 51 % chez les femmes.

Les Français ne sont que 17 % à estimer qu'être sans-abri "ne leur arrivera jamais", 35 % jugeant qu'"il y a peu de chance que cela leur arrive". Parmi les raisons qui font le plus craindre de devenir SDF arrivent en tête le surendettement (31 %), un licenciement (21 %), la maladie (20 %), une séparation (10 %).

Le pessimisme des Français vis-à-vis de l'exclusion se révèle également par les 85 % de personnes qui ont "l'impression" que le nombre de SDF a augmenté au cours des dernières années. Ils sont 17 % seulement à penser que l'avenir des SDF va s'améliorer, alors que les SDF eux-mêmes, "sondés" par BVA-Association Emmaüs il y a un an, étaient 77 % à estimer que leur situation allaient s'arranger.

Une majorité de Français (54 %) affirment que la question des sans-abri est une question "dont on ne viendra jamais à bout", contre 45 % qui pensent que le problème peut être résolu "s'il y a une volonté politique suffisante".

77 % des personnes pensent qu'avoir accès à un hébergement de nuit est "un droit élémentaire". Enfin, pour qu'il y ait moins de SDF dans les rues, les Français sont 92 % à préférer l'augmentation des travailleurs sociaux à "la présence des forces de l'ordre".

06/12/06 16h18

http://www.7sur7.be/hlns/cache/fr/det/art_318667.html?wt.bron=homeArt10

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Sam 9 Déc 2006 - 0:24

JO 2014: La Corée du Nord soutient Pyeongchang

RB
Publié le 08/12 à 18:01

La Corée du Nord va soutenir la candidature de la ville sud-coréenne pour les JO d'hiver de 2014.


Pyeongchang 2014 - DR



"Nous spécifierons dans notre rapport écrit, en janvier, que notre candidature doit obtenir l'accord des deux gouvernements", a indiqué à Reuters, Han Seung-soo, président du comité de candidature et ancien président de l'assemblée générale des Nations Unies.

"Nous sommes d'accord pour présenter également une délégation commune en 2014 mais elle pourrait intervenir dès 2008 à Pékin, si nous réglons quelques problèmes techniques." Située en Corée du Sud, Pyeongchang est l'une des trois villes qui briguent l'organisations des JO en 2014, avec Salzbourg, en Autriche, et Sochi, en Russie. En 2003, Pyeongchang avait terminé derrière Vancouver pour les Jeux 2010, Salzbourg échouant à la troisième place.

Selon un communiqué du site officiel de Pyeongchang 2014, on peut y lire le passage suivant: "Les Corées du Nord et du Sud sont d'accord pour prendre positivement en considération les questions suivantes dans la perspective de la tenue des JO d'hiver de 2014 à PyeongChang, sous réserve des discussions entre les Coréens du Nord et le Comité olympique coréen qui sera l'acteur de l'organisation olympique lors de la mise en oeuvre de ces mesures.

-Constitution d'une équipe coréenne unique;
-Entraînement commun des athlètes;
-Participation commune aux cérémonies d'ouverture et de clôture.

Au cas où les Jeux Olympiques d'hiver de 2014 seraient organisés à PyeongChang, dans la province de Gangwon, en Corée du Sud, les deux Corées étendront encore leurs projets de coopération intercoréenne."

http://sport.france2.fr/JO/26674480-fr.php

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Sam 9 Déc 2006 - 0:46

Ouverture du 2e sommet des pays d'Amérique latine à Cochabamba en Bolivie

11:15 | 08/ 12/ 2006
MEXICO, 8 décembre - RIA Novosti.


Cochabamba



La ville bolivienne de Cochabamba où s'ouvrira le 8 décembre le 2e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement d'Amérique latine servira de scène historique à la création de l'union sud-américaine de nations dont rêvait Simon Bolivar, a estimé le président bolivien Evo Morales.

Les délégations de tous les 14 pays de la région, conduites par leurs plus hauts dirigeants, à l'exception de la délégation colombienne, participeront à la rencontre, a annoncé l'agence d'information publique de Bolivie.

Le président colombien Alvaro Uribe ne pourra pas se déplacer à Cochabamba à cause de l'aggravation de la situation dans son pays où les chefs des formations armées illégales ont annoncé leur décision unilatérale de se retirer des négociations de paix.

L'ouverture du sommet a été précédée, jeudi, par une conférence des ministres des Affaires étrangères et de leurs adjoints qui ont approuvé l'ordre du jour définitif de la rencontre des présidents et apporté les dernières corrections au texte de la déclaration finale.

Le comité d'organisation a diffusé le même jour une déclaration soulignant que "deux ans après l'institution de la Communauté sud-américaine de nations décidée par les chefs des Etats de la région en décembre 2004 dans la ville péruvienne de Cuzco, le moment est venu de réaliser des mesures concrètes et efficaces pour créer une union réelle des pays de la région".

Le sommet tracera les grands axes et étapes des efforts conjoints des Etats sud-américains compte tenu des particularités de chaque pays, ainsi que des disparités économiques et sociales, ce qui permettra d'obtenir finalement une intégration véritable au sein d'une union de nations.

De l'avis du président bolivien, partagé par la majorité des participants à la rencontre, "seul un mécanisme d'intégration unique à l'instar de l'Union européenne est capable d'assurer, dans le contexte de la mondialisation économique et politique, la compétitivité des économies de la région sur le marché mondial et le niveau de développement nécessaire pour régler les problèmes socio-économiques, en premier lieu le problème de l'éradication de la pauvreté".

"L'idée bolivarienne de l'union sud-américaine de nations est aujourd'hui plus proche que jamais de sa réalisation. L'époque actuelle, où se produisent des changements politiques sérieux en Amérique latine et où naissent des mouvements sociaux dans l'ensemble du continent, est la plus propice à la création d'une telle union", a souligné Evo Morales.

http://fr.rian.ru/world/20061208/56631591.html

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Sam 9 Déc 2006 - 21:49

Situation en Irak
Bush et Blair revoient leur copie


(Samedi 09 Décembre 2006)
Par : Abdelkamel K.
Lu : (2729 fois)

Placés devant leurs responsabilités par le contenu du rapport du groupe d’études sur l’Irak, le président US et le chef du gouvernement britannique parlent désormais d’une nouvelle approche dans la gestion de cette guerre et d’un retrait des troupes multinationales d’ici à 2008.





Vingt-quatre heures après que la divulgation des propositions du document élaboré par la commission dirigée par l’ancien chef de la diplomatie américaine, James Baker, le patron de la Maison-Blanche n’a pas écarté l’éventualité d’un retrait d’Irak des troupes de combats d’ici à début 2008.
Il s’agit là d’un changement radical dans la position de George W. Bush, qui refusait jusque-là catégoriquement d’entendre parler de cette possibilité. “Si les conditions le permettent, nous voulons que nos troupes de combat partent aussi rapidement que possible (...). Nous devons nous montrer flexibles et réalistes quand nous préparons les plans (de sortie). J'ai toujours dit que nous voulions que nos troupes partent aussi vite que possible”, a-t-il déclaré jeudi lors d’une conférence de presse commune avec son allié britannique, Tony Blair.
Outre cette déclaration, qui traduit toute l’étendue de l’échec américain en Irak, le locataire du bureau ovale s'est engagé à examiner de manière attentive les propositions contenues dans le rapport. Déjà, lors de la cérémonie de remise du rapport, Bush a dit aux dix membres du groupe que “l'Administration prendrait très au sérieux” leur travail. Il a ajouté que “le rapport se livre à une évaluation sévère de la situation en Irak, il fait certaines propositions vraiment très intéressantes et nous examinerons chaque proposition sérieusement, et nous agirons rapidement”. Néanmoins, et afin de ne pas donner l'impression de céder à la volonté de personnes extérieures à son Administration, il a commandé d'autres rapports au Pentagone, à la Maison-Blanche et au département d'État. Il faut dire que la publication du rapport Hamilton-Baker n’a pas été favorable au président US, car le jour même dix soldats américains ont été tués en Irak. Ceci étant, le document, qui contient 79 propositions, prévoit sans calendrier précis un possible retrait de troupes américaines d'ici 2008. “D'ici le premier trimestre 2008, en liaison avec la situation sécuritaire sur le terrain, toutes les brigades de combat non nécessaires pourraient être retirées d'Irak”, lit-on dans le rapport remis à George Bush.
Le rapport appelle aussi Washington à menacer l'Irak d'un départ anticipé si la situation sur le plan sécuritaire ne s'améliore pas, une menace jugée “injuste” par des responsables irakiens. “Si le gouvernement irakien ne fait pas des progrès substantiels vers des objectifs de réconciliation nationale, sécurité et gouvernance, les États-Unis devraient réduire leur soutien politique, militaire et économique au gouvernement irakien”, ajoute le rapport.
Pour l'opposition démocrate, majoritaire au Parlement à compter de janvier, le rapport confirme son analyse de l'échec de la politique menée jusqu'à présent et préconise le changement réclamé par les électeurs en novembre dernier. En Irak, le président de la région autonome du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, un allié des États-Unis, a violemment rejeté, hier, le rapport du groupe d'études sur l'Irak, le jugeant “irréaliste et inapproprié”. “En dépit de notre gratitude envers le président George W. Bush et son Administration, pour avoir renversé l'ancien régime et leurs efforts à bâtir un nouvel Irak, nous pensons que plusieurs des recommandations du groupe d'études sont irréalistes et inappropriées”, a-t-il notamment déclaré.

K. ABDELKAMEL

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=68681

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Dim 10 Déc 2006 - 13:40

Téléthon 2006 : La polémique ne freine pas les dons

Le Téléthon 2006 connaît une mobilisation comparable à celle de l’édition précédente malgré la polémique suscitée par les critiques d’une certaine partie de l’Eglise catholique sur l’utilisation des fonds récoltés.





Samedi à 20h00, les promesses de dons dépassaient les 55 millions d’euros, 55.479.839 € précisément selon le comptage de l’Association française contre les myopathies (AFM), organisatrice de l’événement.

Les donateurs se sont mobilisés samedi plus rapidement qu’en 2005. Ils ont passé la barre des 18 millions à midi contre 15 millions à la même heure l’an dernier. Il s’agit pour les organisateurs de poursuivre sur cette lancée lors de la dernière ligne droite alors que Miss France sur TF1 fait de la concurrence.

Les 30 heures de direct de ce 20ème marathon caritatif, lancé vendredi soir au Trocadéro par ses parrains Gérard Jugnot et Thierry Lhermitte, se poursuivront jusque vers 2 Heures du matin ce dimanche.

En 2005, 104,1 millions d’euros avaient été recueillis au bénéfice de l’AFM.

Cinq millions de personnes ont participé à 22.000 manifestations de solidarité à travers le pays.

Pour donner au Téléthon : par téléphone au 3637 en France (de l’étranger en composant le 33 825 04 3637 ou 33 153 46 2006), sur internet au www.telethon.fr, www.france2.fr, www.france3.fr, et par courrier à l’AFM Téléthon BP 1033 - 16001 Angoulême Cedex. ©alactu.com

Posté par Domi le 10/12/2006

http://www.culturefemme.com/actualites/detail.php?id=4328

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Mar 12 Déc 2006 - 1:00

La mort de Pinochet ravive le souvenir des années noires

11 décembre 2006 - 13:37

«La mort d'Augusto Pinochet réveille des souvenirs de dictature militaire et de violations graves des droits de l'homme», commente un porte-parole du gouvernement suisse.


Pinochet et ses généraux en 1973, quelques jours après le putsch. (Keystone)



La justice helvétique s'était intéressée plusieurs fois à Pinochet. Et la presse, comme l'ONG Trial Watch, qui lutte contre l'impunité des tortionnaires, regrette que l'ancien dictateur soit mort sans avoir payé.

S'exprimant dimanche soir, peu après l'annonce de la mort d'Augusto Pinochet, Johann Aeschlimann, porte-parole au ministère suisse des Affaires étrangères, s'est réjoui que le Chili se soit depuis «libéré de ce poids». Le Chili qui aujourd'hui est «un pays de droit moderne, démocratique et dynamique économiquement, avec qui la Suisse entretient de bonnes relations».

Dans la presse helvétique lundi matin, c'est l'impunité qui ressort au premier plan des commentaires. Le Temps publie une grande photo du «dictateur impuni» qui met en évidence son aspect le plus sinistre. «Pinochet impuni ? Oui, mais vaincu», titre de son côté l'éditorialiste de la Tribune de Genève.

«Il est mort sans demander pardon», clame la nouvelle ambassadrice du Chili à Berne dans les colonnes de 24 heures, autre quotidien romand. Outre-Sarine, le Bund de Berne parle de «la fin d'une époque», alors que le Tages Anzeiger de Zurich préfère souligner que c'est «l'avenir du Chili qui commence».

Un cas exemplaire

Regrets également chez Trial Watch, l'ONG genevoise qui lutte contre l'impunité des responsables, des complices ou des instigateurs de génocide, de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de torture.

«Pour nous, le cas de Pinochet était exemplaire, explique à swissinfo son vice-président François Membrez. Son arrestation à Londres avait représenté une avancée de la cause que nous défendons, même s'il avait fini par rentrer au Chili. Nous luttons pour une compétence universelle à traquer les personnages de ce genre, qui ne doivent plus jouir de l'impunité nulle part».

«Bien sûr, nous regrettons qu'il soit mort impuni, poursuit François Membrez. Il aurait dû être condamné. Mais le dossier n'est pas clos pour autant, certains de ses hommes de main sont encore en vie. Ils doivent être jugés et la lumière doit être faite».

Enquêtes en Suisse

La justice suisse s'était intéressée à plusieurs reprises à Augusto Pinochet. Fin octobre 1998, le procureur genevois Bernard Bertossa avait ouvert une enquête contre lui pour assassinat, enlèvement et séquestration, dans le cadre de la disparition de l'étudiant binational suisse et chilien Alexei Jaccard.

Ce dernier a disparu en 1977 à Buenos Aires. Selon ses proches, il aurait été enlevé par des membres de la police fédérale argentine et des agents de la Direction des renseignements chiliens.

La Suisse a alors transmis une demande d'extradition aux autorités britanniques. Augusto Pinochet avait en effet été arrêté le mois précédent à Londres, sur demande du juge espagnol Baltasar Garzon, également pour les disparitions sous son «règne», qui a duré de 1973 à 1990.

Finalement, la Grande-Bretagne laissera filer l'ancien général en mars 2000. Londres, dont la décision a été très critiquée, avait accepté les conclusions d'un rapport médical jugeant Augusto Pinochet inapte à se présenter devant un juge.

En Suisse, l'ancien militant d'extrême-gauche Pierre Rieben avait lui aussi déposé une plainte contre Pinochet. Il reproche au régime de l'ancien général de l'avoir détenu, torturé et violé en avril 1974 à Santiago.

Des comptes en Suisse?

En mai 2006, le député Josef Zisyadis a demandé au gouvernement de séquestrer les comptes de l'ancien dictateur chilien. Selon un rapport de la commission antiblanchiment du Sénat américain en effet, Pinochet détiendrait une centaine de comptes en banque, contenant en tout plus de 32 millions de dollars. Dont une partie serait ou aurait été en Suisse.

Le décès de l'ancien dictateur n'interrompt pas les procédures ouvertes en Suisse suite à une demande d'entraide judiciaire du Chili. Le Conseil fédéral va même traiter de cette question lors d'une prochaine séance.

C'est de qu'a indiqué, lundi à l'heure des questions devant la Chambre du peuple, la ministre des affaires étrangères Micheline Calmy-Rey.

L'application de l'entraide judiciaire suit son cours, a expliqué de son côté Jeannette Balmer, porte-parole du Ministère public de la Confédération.

L'action se poursuivra aussi longtemps que le Chili ne retire pas sa demande d'entraide judiciaire, demande présentée au printemps 2005 par les autorités chiliennes et visant à la remise de documents bancaires.

swissinfo et les agences

http://www.swissinfo.org/fre/a_la_une/detail/Pinochet_souvenirs_des_annees_sombres.html?siteSect=105&sid=7338399&cKey=1165837831000

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Mar 12 Déc 2006 - 1:31

La Trahison du Che !

Jean-Pierre Chevènement a annoncé son retrait à la course à l’Elysée après trente-quatre jours de campagne moribonde.





« Même mort, je reviens ! » Telle était sa nouvelle devise, répondant ainsi à tous ceux, médias et socialistes, qui avaient voulu l’enterrer vivant ces cinq dernières années après la déroute de Lionel Jospin lors de l’élection présidentielle de 2002. Depuis ce 21 Avril qui restera dans l’Histoire de la politique française, Jean-Pierre Chevènement dut se battre pour être entendu. Cinq ans après sa campagne ratée, un soir de Novembre 2006, sur le plateau du célèbre Patrick Poivre D’Arvor, JPC remettait ça ! Tel un sportif qui remonte en selle déterminé à ne pas rater son rendez-vous cette fois, répondant avec la plus grande franchise à PPDA qui ne le prenait pas au sérieux : « Quand on part, c’est pour aller jusqu’au bout ! ». Aujourd’hui, 34 jours plus tard, le célèbre journaliste avait raison : Jean-Pierre Chevènement se livre au même sort que Christiane Taubira, abandonnant la République au profit de quelques circonscriptions.
L’Espoir républicain

Quarante ans ont passé depuis son adhésion à la S.F.I.O. En quatre décennies, Jean-Pierre Chevènement a créé le CERES, refondé le Parti Socialiste à Epinay en 1971, rédigé le programme présidentiel du candidat François Mitterrand en 1974, battu « la deuxième Gauche » incarnée par Michel Rocard (aujourd’hui Ségolène Royal) lors du Congrès de Metz en 1979, rédigé de nouveau le programme présidentiel, vainqueur cette fois, de 1981 avant de démissionner de sa fonction de Ministre en 1983 pour protester contre « la parenthèse libérale » ouverte par son gouvernement lançant la célèbre phrase : « Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne ! ». Qui aujourd’hui et à l’époque aurait préféré ses idées politiques à une fonction de Ministre ? Jean-Pierre Chevènement avait plus que du courage : de la conviction. C’était un homme de paroles. Il dit « NON » au Traité de Maastricht, puis quitte en 1993, le parti politique qu’il a fondé 22 ans plus tôt.
On dit que les politiques sont corrompus. JPC montre toujours qu’il préfère l’intérêt général à son ambition personnelle. Ainsi, il démissionne trois fois du Gouvernement. En 2002, il fonde le « Pôle Républicain », allant « au-delà de la Gauche et au-delà de la Droite » comme autrefois le Général de Gaulle se situait « au dessus du jeu des Partis » afin de mener une politique raisonnable et non passionnée par quelconque calcul malsain.
Ce 6 Novembre 2006, c’est un homme de paroles et de convictions qui se présente au journal de 20 heures de TF1 pour annoncer sa candidature à l’élection présidentielle à venir alors qu’au même moment Ségolène Royal est l’invitée de David Pujadas. Lorsque celui-ci lui apprend que « l’enfant terrible de la Gauche » est candidat, celle-ci, assassinée en direct, mais non morte, reste blême et cherche ses mots.
De son côté, le Che suscite l’espoir républicain. Le 13 Novembre, il présente son programme Place de la République devant trois cents sympathisants comme autrefois le Général de Gaulle avait présenté la Cinquième République au Peuple de France. Le programme est extrêmement riche de propositions et ce jour-là, le Che, dans une forme exceptionnelle, montre son dynamisme en parlant aux journalistes debout devant la photo de Marianne pendant plus d’une heure.
Le mardi 28 Novembre, il lance définitivement sa campagne à Paris dans un meeting au gymnase Japy. Il déclare que « l’antilibéralisme n’est pas un programme en soi » et que « le candidat antilibéral, c’est [lui] ! » déferlant enfin l’espoir républicain. Dans ce discours, Chevènement avait commencé par dénoncer toutes les dérives libérales du P.S depuis des années, ce qui laissait à conclure, contrairement à ce qu’il prétendait, que Ségolène Royal était bel et bien de Droite.

La trahison impardonnable

En ce dimanche 10 décembre, après avoir dénoncé le « programme ambigu et dangereux » du P.S pendant de longues semaines, Jean-Pierre Chevènement se retire de la course à l’Elysée au profit de Ségolène Royal. Son retrait n’est pas gratuit. Le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), son parti politique, et le PS ont conclu un accord de Gouvernement en cas de victoire commune lors des prochaines élections législatives. Elections où le PS offre le nombre ridicule de dix circonscriptions au MRC, si ce n’est pas moins. Chevènement pourra ainsi retrouver Belfort. Pour la première fois dans sa carrière politique, Chevènement aura préféré son destin personnel à l’intérêt du Pays, abandonnant la République qu’il prétendait défendre et représenter depuis quarante ans. Autrefois, les Républicains parlaient de la trahison de Danton, puis de celle de Robespierre. En ce début de troisième millénaire, huit jours après le 18 brumaire de Bayrou, la République connaît une nouvelle trahison : celle de Jean-Pierre Chevènement. Y aurait-il alors une fatalité dans l’Histoire à ce que chaque républicain soit amené à trahir leur enfant chérie un jour ?
Aujourd’hui, Chevènement n’est plus que l’ombre de lui-même, la honte de ses idées et le diable de son combat. Il a abandonné le navire comme autrefois Jospin et est monté sur l’embarcation de l’ennemi pour voguer avec lui à vent contraire d’une vie solitaire que l’on croyait bien remplie. Le Che ne quittera pas la politique avec les honneurs. En un jour de Décembre 2006, il a donné raison à tous ceux qui le tenaient pour responsable de l’échec du Premier Ministre candidat en 2002, tournant le dos à tous ceux qui partageaient les mêmes idées que lui et qui pensaient qu’il était le mieux placé pour les représenter.
Certains diront que l’argument de ce retrait n’est qu’une façade, que Chevènement et son mouvement ont été victimes de chantage, qu’aujourd’hui Monsieur Chevènement lèche les pieds de Madame Royal pour survivre afin de se refaire et de revenir un jour, quand on le croira une nouvelle fois mort, défendre la République. Certains de ses proches diront qu’il n’avait pas assez d’argent pour faire campagne et trop de médias contre lui pour gagner. A ceux-là ; que leur répondre à part que Chevènement, par son attitude, s’est définitivement décrédibilisé auprès de la presse et de l’opinion ?
En 1940, après l’Appel du 18 Juin, le Général de Gaulle, plus que jamais seul face à l’ennemi composé de milliers de troupes militaires n’a pas cédé. Il ne s’est pas rallié à Pétain, prétextant qu’il valait mieux ce denier collabo que Hitler lui-même. L’ancien Président ira jusqu’à défier les plus puissants de ce Monde sur la scène internationale dans un milieu où la Mafia faisait rage. C’était un homme de conviction. Chevènement, lui, dans cette situation à modèle bien réduit et ridicule n’a pas tenu plus de trente-quatre jours, se ralliant à la Madone des sondages, contre Sarkozy dit-il, oubliant que ces deux-là, comme il le disait lui-même pour Jospin et Chirac en 2002, « c’est bonnet blanc et blanc bonnet ».

Richard Patrosso

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=16603

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Mar 12 Déc 2006 - 1:46

Amiante l'expertise du Clemenceau donne raison aux associations

11 décembre 2006 - 17:35 (Par Pierre Melquiot)





Les résultats de l'expertise de l'amiante présente dans la coque Q-790 de l'ex-Clemenceau réalisée par le bureau Veritas sont rendus publics ce jour par le ministère de la Défense. Ils donnent « clairement raison » aux associations qui se sont mobilisées pour empêcher le démantèlement du navire dans la baie d'Alang en Inde. L'amiante est en effet présent dans presque toutes les pièces du navire, sous une forme ou sous une autre.

Le bureau Veritas a recensé 17,4 kilomètres de tuyaux recouverts de calorifuge en amiante, 2,8 kilomètres de gaines amiantées, 2.380 m2 d'amiante projeté, 3.920 m2 de matelas d'amiante, 7.120 m2 de dalle en amiante (de type Dalflex) et 44.000 m2 de peinture à base d'amiante. L'amiante est aussi présent dans les câbles électriques, les joints, les mastics, etc.

La quantité de matériaux contenant de l'amiante dépasse clairement les 45 tonnes annoncées par les autorités lors du départ en Inde. A titre d'exemple, il était soutenu qu'il n'y avait plus de dalles à base d'amiante; l'expertise montre qu'il y en a 7.120 m2, ce qui représente déjà plus de 30 tonnes qui n'avaient pas été comptées. Les données rendues publiques ne permettent pas de calculer le tonnage exact de matériaux contenant de l'amiante. Les données complètes de l'expertise, qui elles ne seront pas rendues publiques, le permettraient.

L'Andeva précise que « le ministère de la défense ne souhaite pas, pour des raisons évidentes, que ce tonnage soit calculé. Nous ne lui avons pas demandé non plus car, à l'étape où nous en sommes, ce n'est pas la quantité d'amiante qui est la donnée significative. Ce que nous avions demandé était la réalisation d'un repérage de l'ensemble des matériaux contenant de l'amiante pour que puisse être effectué un désamiantage complet et un démantèlement respectant la sécurité des travailleurs et l'environnement. Nous avons été consultés pour l'élaboration du cahier des charges de l'expertise et nous avons pu lui apporter des améliorations qui ont permis d'aboutir à ce repérage complet pièce par pièce, qui a représenté 1500 heures de travail sur site et 800 heures d'analyse documentaire. »

L'amiante étant présent presque partout sur le navire, sous une forme ou sous une autre, c'est l'ensemble du navire qui devra être désamianté. Les zones qui avaient été en principe déjà désamiantées à Toulon avant le départ pour l'Inde, devront elles-mêmes de nouveau être désamiantées. « Nous avions pu en effet constater, lors de la visite de l'ex-Clemenceau que nous avions nous-mêmes effectuée le 16 juin 2006, que le désamiantage de ces parties n'avait pas été fait correctement et que de l'amiante y subsistait en quantité non négligeable (parties de calorifugeage d'amiante non retirées, débris d'amiante laissés à même le sol, ...), ajoute l'Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante.

L'Andeva et le Comité Anti-Amiante Jussieu se félicitent de la façon dont le ministère de la Défense traite le dossier depuis le retour de l'ex-Clemenceau à Brest, « dans la transparence et en consultant régulièrement les associations sur la manière de conduire les opérations. Nous devrions parvenir ainsi à faire de la dépollution et du démantèlement de l'ex-Clemenceau une opération exemplaire, qui puisse servir de référence pour tous les navires à démanteler. »

En s'opposant au démantèlement de l'ex-Clemenceau, sans retrait préalable de l'amiante et des autres polluants présents à bord, l'Andeva et le Comité Anti-Amiante Jussieu poursuivaient un double objectif: 1) obtenir que la dépollution et le démantèlement de ce navire soient effectués en respectant la sécurité des travailleurs et l'environnement, 2) en s'attaquant à un navire symbolique, changer la donne en matière de démantèlement des navires au niveau mondial, pour que cessent les démantèlements effectués dans des conditions effroyables en Asie du sud-est. « Le premier objectif est clairement en bonne voie d'être atteint. Le second est évidemment loin de l'être, mais la donne a effectivement changé, puisque des projets de filières de démantèlement commencent à se faire jour en France et en Europe, et l'on peut d'ores et déjà dire qu'en matière de démantèlement de navires, il y a un avant Clemenceau et un après Clemenceau, » conclu l'association.

http://www.actualites-news-environnement.com/20061211-amiante-expertise-clemenceau-associations.php

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Jeu 14 Déc 2006 - 23:35

Ban Ki-moon, futur secrétaire général de l'ONU, a prêté serment

NEW YORK





Le Sud-Coréen Ban Ki-moon, qui deviendra le 8e secrétaire général de l'ONU le 1er janvier, a prêté serment devant les représentants des 192 Etats membres. Il a juré d'exercer ses fonctions avec "loyauté, bon sens et conscience".

Lors d'une cérémonie dans l'amphithéâtre de l'Assemblée générale, la présidente de l'Assemblée, Haya Rashad al-Khalifa, a recueilli le serment de l'ex-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, élu en octobre pour un mandat de cinq ans à la tête de l'ONU.

"Moi, Ban Ki-moon, je jure solennellement d'exercer les fonctions de secrétaire général des Nations unies qui me sont confiées, avec loyauté, bon sens et conscience", a déclaré M. Ban.

M. Ban arrive à la tête de l'organisation mondiale alors qu'est en cours une profonde réforme de son fonctionnement et de certaines de ses structures. Elle est rendue nécessaire à la fois par les exigences d'un monde en mutation et par plusieurs scandales internes de mauvaise gestion ou de corruption, notamment celui du programme "pétrole contre nourriture" en Irak.

"Je m'efforcerai d'établir les critères éthiques les plus élevés. La bonne réputation de l'ONU est l'un de ses plus précieux atouts mais aussi l'un des plus vulnérables", a-t-il dit.

(ats / 14 décembre 2006 18:05)

http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20061214180509921172194810700.XML&associate=PHF1539

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Jeu 14 Déc 2006 - 23:52

Flotte russe de la mer Noire: pas de réexamen nécessaire avant 2017 (président de la Rada)

16:19 | 14/ 12/ 2006
KIEV, 14 décembre - RIA Novosti.





Alexandre Moroz, président de la Rada suprême (parlement ukrainien), a estimé dans une interview à RIA Novosti que le problème de la présence de la Flotte russe de la mer Noire sur le territoire de l'Ukraine avait des origines artificielles.

M. Moroz a déclaré ne voir aujourd'hui aucune nécessité de soulever le problème de la Flotte de la mer Noire avant 2017. "La présence de la Flotte russe de la mer Noire sur le territoire de l'Ukraine est réglementée par des accords internationaux qui ont été ratifiés par nos parlementaires. Les tensions qui existent seront réglées", a-t-il expliqué.

Selon le président du parlement, il faut accélérer la définition juridique de toutes les nuances ayant trait au stationnement de la flotte russe à Sébastopol, "afin d'éclaircir entièrement le problème et d'éviter les interprétations spéculatives".

"Le fait est que les passions autour de la flotte sont toujours attisées artificiellement par une certaine force politique", a fait remarquer Alexandre Moroz.

Conformément à un accord de location, la Flotte russe de la mer Noire sera stationnée en Crimée jusqu'en 2017.

http://fr.rian.ru/world/20061214/56931761.html

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Ven 15 Déc 2006 - 0:12

La Biélorussie affiche un commerce extérieur record en 2006

20:59 | 12/ 12/ 2006
MINSK, 12 décembre - RIA Novosti.





La Biélorussie a vu s'envoler de presque 30%, par rapport à 2005, le chiffre d'affaires de son commerce extérieur qui a dépassé 33 milliards de dollars en janvier-novembre 2006, a annoncé mardi à Minsk le premier ministre biélorusse Sergueï Sidorski.

"D'ici à la fin de l'année, compte tenu du secteur tertiaire, ce chiffre pourrait atteindre le montant record de 37 milliards de dollars", a-t-il souligné à l'issue d'une entrevue avec le président Alexandre Loukachenko.

Sur les onze premiers mois de l'année en cours, le PIB biélorusse a crû de presque 10%, et la croissance industrielle s'est chiffrée à près de 12%.

"Le chiffre d'affaires des exportations biélorusses s'est élevé à 16,5 milliards de dollars en janvier-novembre 2006, soit une progression de 24,5% par rapport à la même période de 2005", a souligné le premier ministre.

Le chef du cabinet biélorusse a par ailleurs regretté que le solde de la balance commerciale reste négatif, à 800 millions de dollars sur les onze premiers mois de 2006. Selon M. Sidorski, le gouvernement est en train de mettre au point un programme de réduction du solde négatif en 2007. "Cela sera possible en cas d'adoption d'une politique des tarifs énergétiques équilibrée", a-t-il estimé.

Plus de 8 milliards de dollars d'investissements ont été placés dans l'économie biélorusse au cours de la période comprise entre janvier et novembre 2006.

"Les salaires dans le secteur réel de l'économie progressent parallèlement à la croissance de l'inflation qui s'est élevée à 5,7% sur les onze mois de l'année", a souligné M. Sidorski.

http://fr.rian.ru/business/20061212/56830430.html

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Ven 15 Déc 2006 - 0:25

Terrorisme : le général Balouïevski dénonce les "doubles standards"

publié le mercredi 13 décembre 2006





Le général Iouri Balouïevski, chef de l’Etat-major général des forces armées russes, a appelé mercredi à renforcer la confiance dans la lutte contre le terrorisme tout en évitant les "doubles standards".

"Je suis convaincu que tous les partenaires de la coalition antiterroriste doivent se faire confiance, car sans la confiance et la coopération, y compris au niveau des ministères de la Défense, tous les efforts sont voués à l’échec", a-t-il souligné.

Le général russe a regretté que certains partenaires de Moscou ne comprennent pas les spécificités de la lutte antiterroriste en Russie. Il a notamment cité l’activité en Suède du site Internet des séparatistes tchétchènes Kavkaz-Center.

En juillet dernier, une manifestation de provocation s’est tenue sous les lambris du parlement britannique dans le cadre de la campagne Sauvons la Tchétchénie où le séparatiste Akhmed Zakaïev, poursuivi par la justice russe, était le principal intervenant, a rappelé le chef de l’Etat-major général.

"Sauvons la Tchétchénie contre qui ?" s’est insurgé le général Balouïevski, avant de rappeler que la Tchétchénie connaît un essor économique et social car les hostilités d’envergure ont cessé il y a longtemps.

Fin septembre, une semaine de films documentaires sur la Tchétchénie s’est déroulée à Oslo avec la participation de l’émissaire tchétchène Ousman Ferzaouli. Le même mois, l’ONG américaine Jamestown Foundation a organisé "une rencontre de politologues" sur la Tchétchénie, la deuxième en 18 mois, où l’émissaire Maïrbek Vatchagaïev était l’un des intervenants.

"C’est ce qu’on appelle la politique des doubles standards", a souligné M. Balouïevski.

http://www.armees.com/Terrorisme-le-general-Balouievski-denonce-les-doubles-standards,12555.html

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Sam 16 Déc 2006 - 0:07

Un représentant afghan participera aux réunions et pourparlers de l'OTSC

18:29 | 15/ 12/ 2006
MOSCOU, 15 décembre - RIA Novosti.





La République Islamique d'Afghanistan est disposée à coopérer avec l'Organisation du Traité de sécurité collective, annonce le Secrétariat de l'OTSC.

Le ministère afghan des Affaires étrangères a mandaté Ghulam Sakhi Ghairat, chargé d'affaires par intérim de l'Afghanistan en Russie, qui représentera son gouvernement aux réunions et aux pourparlers dans le cadre de l'OTSC, lit-on dans un communiqué du service de presse de l'organisation parvenu vendredi à RIA Novosti.

Au début de l'année, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, qui préside le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OTSC, avait proposé par lettre à son homologue afghan d'amorcer la coopération entre la République Islamique d'Afghanistan et l'OTSC dans le cadre du Groupe de travail pour le redressement de l'Afghanistan après le conflit.

Le Groupe de travail pour l'Afghanistan a été créé en tant qu'organe de travail auprès du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OTSC conformément à la décision adoptée en juin 2005 par le Conseil de sécurité collective.

Le Groupe de travail a tenu deux réunions, dont l'une avec la participation d'un représentant de l'Afghanistan.

L'activité du Groupe de travail vise surtout à élaborer des recommandations sur les mesures à prendre dans la lutte contre le trafic de drogue et le concours à apporter aux institutions du pouvoir en Afghanistan, fait savoir le Secrétariat de l'OSCE.

L'OTSC regroupe l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, la Kirghizie, la Russie, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan.

http://fr.rian.ru/world/20061215/57000247.html

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Ven 19 Jan 2007 - 22:14

La Corée du Nord annonce "un accord" avec les Etats-Unis

SéOUL





La Corée du Nord et les Etats-Unis ont abouti à "un certain accord" à l'issue de pourparlers bilatéraux tenus à Berlin sur les programmes nucléaires développés par le régime communiste. Aucune précision n'a été donnée sur la nature de l'accord.

"Les négociations ont eu lieu dans une atmosphère positive et sincère et un certain accord a été conclu", indique vendredi le ministère nord-coréen dans une très brève dépêche de l'agence officielle KCNA.

"Nous avons prêté attention au dialogue direct tenu entre la RPDC (République populaire démocratique de Corée) et les Etats-Unis dans une tentative de régler des problèmes épineux en vue de résoudre la crise nucléaire", ajoute le ministère.

L'émissaire américain pour les négociations sur le nucléaire nord-coréen, Christopher Hill, a rencontré trois fois en trois jours à Berlin son homologue nord-coréen, Kim Kye-gwan, le dernier entretien remontant à jeudi, heure européenne.

Ces négociations ont été menées dans l'espoir de relancer les discussions multilatérales sur le nucléaire nord-coréen, interrompues depuis décembre sans aucune avancée. Le régime stalinien a fait exploser le 9 octobre sa première bombe atomique.

La Corée du Nord exigeait des discussions bilatérales avec les Etats-Unis, en marge de pourparlers multipartites, afin d'aborder l'épineux dossier des sanctions financières que Washington a imposées à des entités nord-coréennes accusées de blanchiment d'argent. Pyongyang fait de la levée de ces sanctions le préalable à un règlement du dossier nucléaire.

(ats / 19 janvier 2007 04:06)

http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20070119040625743172194815700.xml

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Dim 21 Jan 2007 - 11:36

Le 7e Forum social mondial s'ouvre à Nairobi

Associated Press (AP) Elizabeth A. Kennedy
20/01/2007 13h51


80 000 personnes étaient rassemblées aujourd'hui à Nairobi.



L'Afrique accueille le septième forum social mondial. Plus de 80 000 personnes étaient rassemblées aujourd'hui à Nairobi pour le rendez-vous annuel des opposants à la mondialisation néo-libérale qui a démarré par une marche de protestation partie de Kibera, l'un des immenses bidonvilles de la capitale kenyane.
Kibera abrite au moins 700 000 personnes, soit un tiers de la population de Nairobi, qui s'entasse dans ce quartier déshérité sans accès quasiment à l'eau courante et aux services de base.

L'ancien président zambien Kenneth Kaunda a donné le coup d'envoi de la manifestation. «Nous devons combattre ensemble la pauvreté», a-t-il lancé aux manifestants.

Bon nombre des banderoles brandies par les manifestants dénonçaient la politique du président américain George W. Bush, décrit comme «le terroriste numéro un» ou encore «l'incarnation de Satan». D'autres pancartes proclamaient qu'un «autre monde est possible, même pour ceux qui habitent les bidonvilles» ou que «les femmes ne sont la propriété de personne».

«Je crois que c'est important de montrer au monde qu'il y a un mouvement mondial dynamique qui a des protagonistes en Afrique», notait Paul Van Wyke, qui travaille pour l'organisation humanitaire britannique Oxfam.

Avant l'ouverture officielle du Forum dans l'après-midi, plus de 80 000 participants étaient déjà présents samedi matin à Nairobi pour manifester leur solidarité avec l'Afrique.

Selon un communiqué sur le site internet du Forum, ce septième rendez-vous des altermondialistes sera l'occasion de mettre en lumière «l'Afrique et son histoire ininterrompue de lutte contre la domination étrangère, le colonialisme et le néocolonialisme».

Espace de débat entre mouvements sociaux, organisations non gouvernementales, syndicats, universitaires et églises, le FSM qui se tient jusqu'à jeudi examinera cette année des alternatives de développement proposées par les différents acteurs.

Il sera également question de la lutte contre le SIDA, du poids de la dette, de commerce équitable et de santé publique, autant de questions concernant au premier chef le continent le plus pauvre de la planète.

Parmi les personnalités attendues à ce Forum, figurent la Kényane Wangari Maathai, prix Nobel de la paix en 2004, qui doit participer à un débat sur la santé publique.

Il s'agit du 7e FSM, depuis le forum inaugural de Porto Alegre au Brésil en 2001. Ce rassemblement annuel coJincide avec le Forum économique mondial qui réunit chaque année le gratin de la politique et de la finance dans la station suisse de Davos.

Il s'est toujours tenu à Porto Alegre, excepté en 2004 en Inde et en 2006, où des rassemblements avaient eu lieu à la fois au Venezuela, au Pakistan et au Mali à Bamako.

http://www2.canoe.com/infos/international/archives/2007/01/20070120-135123.html

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Dim 21 Jan 2007 - 11:51

Irak: journée sanglante pour les USA , 20 soldats tués

04:18 21.01.2007

Les forces américaines ont connu samedi une de leurs plus sanglantes journées en Irak. Vingt militaires ont péri, dont treize à bord d'un hélicoptère qui s'est écrasé.





Rien ne permettait de dire dans l'immédiat si l'hélicoptère qui s'est écrasé dans la province de Diyala, au nord-est de Bagdad, a été la cible de tirs hostiles. Des habitants ont affirmé avoir vu un hélicoptère en flamme dans les airs.

Cinq soldats américains ont été tués et trois autres ont par ailleurs été blessés par des miliciens dans la ville sainte chiite de Kerbala. Cet accrochage a été le plus meurtrier en deux ans dans le Sud chiite pour l'armée américaine. Deux autres militaires ont péri dans un autre incident et l'armée a annoncé la mort de deux de ses hommes tués vendredi.

Cette journée de samedi est la plus meurtrière pour l'armée américaine depuis que le président américain George W.Bush a annoncé il y a dix jours sa nouvelle stratégie irakienne, qui passe par un envoi de 20.000 soldats supplémentaires en Irak.

Très impopulaire auprès de l'opinion américaine, ce plan s'est également heurté à l'opposition des démocrates, qui contrôlent le Congrès depuis novembre.

http://fr.bluewin.ch/infos/index.php/international/i/20070121:brf008

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Mer 24 Jan 2007 - 23:10

Marie-George Buffet réunit « deux Zénith »

mercredi 24 janvier 2007 (20h29)


Marie-George Buffet
(Reuters)



Le premier meeting de campagne de Marie-George Buffet vient de faire événement.

D’abord parce qu’il aura rassemblé, dans un Zénith enthousiaste, 6 000 hommes et femmes, militantes et militants de collectifs antilibéraux, communistes, syndicalistes et de nombreux jeunes. Il y avait dans ce rassemblement un air de 29 mai et une envie d’en découdre, d’entrer dans le débat public de la présidentielle avec la candidature de Marie-George Buffet.

Au même moment, des milliers d’autres citoyennes et citoyens participaient à cette soirée, avec les mêmes motivations. Plus de 5000 internautes, auront rempli un deuxième Zénith, virtuel, en suivant les débats de la soirée qui étaient rediffusés sur Internet.

La soirée aura été l’occasion de recueillir de nombreux soutiens à cette candidature, dont plusieurs en provenance de personnalités internationales, notamment Tiny Kox (président du Parti Socialiste des Pays-Bas, l’un des artisans de la victoire du Non dans ce pays) et Fausto Bertinotti (Rifondazione Comunista, président de l’assemblée nationale italienne).

Aminata Traoré a fait parvenir un message à Marie-George Buffet pour l’inviter à Bamako afin de contribuer à soustraire le débat sur l’afrique du monologue des libéraux. Hind Khouri, représentante en France de l’autorité palestinienne, était également présente et a remercié Marie-George Buffet pour son soutien au peuple palestinien. Tout au long de la soirée, de nombreuses personnalités auront témoigné de leur volonté de s’engager dans cette campagne, notamment Mouloud Aounit, militant antiraciste, mais aussi des salariés en lutte comme Marie Hélène Boulard, ouvrière du textile, Jean Paul Israel de la SNCM, ou encore Jean Pierre Pla, militant écologiste de l’économie solidaire.

Ceux qui veulent enterrer le rassemblement en marche d’une gauche populaire et antilibérale en seront pour leur frais. La campagne est bien lancée et il faudra compter avec le peuple.

mariegeorge2007.org

Rassembler la gauche Populaire et Antilibérale

Toutes les vidéos de la soirée sur :

http://unautremonde.gauchepopulaire.fr/index.php/post/2007/01/24/Marie-George-Buffet-reunit-deux-Zenith-Toutes-les-videos-de-la-soiree

De : wouiince
mercredi 24 janvier 2007

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=41575

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Mer 24 Jan 2007 - 23:21

Une deuxième greffe du visage réalisée en France

PARIS





Un homme de 29 ans, gravement défiguré par une maladie génétique, a bénéficié de la troisième greffe partielle de visage au monde. L'opération a duré 15 heures dimanche au centre hospitalier universitaire (CHU) Henri-Mondor de Créteil, en région parisienne.

L'identité du patient n'a pas été révélée et aucune image n'a été diffusée. Atteint d'une forme rare de la maladie de Recklinghausen, l'homme a bénéficié d'une greffe du nez, de la bouche, du menton et d'une partie des joues. "C'est une lésion qui est aussi grave que celle qu'avait Elephant Man", a expliqué le chef de l'équipe qui a procédé à l'opération, Laurent Lantiéri, en référence au personnage monstrueux porté à l'écran en 1980 par David Lynch.

"Le patient va bien d'un point de vue chirurgical", a déclaré Laurent Lantiéri, précisant qu'il faudrait attendre de nombreux mois pour voir si la greffe n'était pas rejetée, si les nerfs repoussaient et si l'homme parvenait à bouger la partie inférieure du visage. Il a précisé que le patient avait auparavant subi "une trentaine ou une quarantaine" d'opérations et que la greffe partielle était finalement apparue comme la meilleure solution.

"C'était devenu très difficile pour lui", a expliqué Franck Bellivier, le psychiatre chargé du patient. "Il ne vivait pas reclus chez lui, néanmoins il souffrait d'un handicap important qui, par exemple, ne lui permettait plus de travailler", a-t-il ajouté.

Isabelle Dinoire, première personne au monde à avoir été greffée du visage, avait été opérée le 27 novembre 2005 par les professeurs Bernard Devauchelle du CHU d'Amiens et Jean-Michel Dubernard de l'hôpital Edouard Herriot de Lyon après avoir été défigurée par une morsure de chien. Quelques mois plus tard, une opération avait été réalisée en Chine sur un chasseur mordu au visage par un ours.

(ats / 24 janvier 2007 02:13)

http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20070124021303531172194815700.xml

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Sam 3 Fév 2007 - 16:16

les enjeux de 2007

Sur le vif. Parce qu’elle le vaut bien

par Jean-Paul Piérot


Laurence Danon (Sipa)



Heureusement pour le moral, il n’y a pas que de sombres nouvelles à annoncer. Une femme au moins pouvait se consoler en quittant définitivement son entreprise. C’est hier en effet que les portes du Printemps se sont refermées derrière Laurence Danon. La présidente directrice générale du célèbre magasin du boulevard Haussmann a démissionné après six ans de service. Faible ancienneté, direz-vous, pour un salarié ordinaire... Mais Laurence Danon est une proche de Laurence Parisot et anime au MEDEF la commission Nouvelles générations, qui a la noble mission de « redonner le goût de l’entreprise aux jeunes ». Raisons suffisantes pour que lui soient accordées des indemnités de départ qui pourraient, dit-on, flirter avec les 6 millions d’euros, c’est-à-dire une année de salaire par année d’ancienneté ! Il y a six mois, la présidente démissionnaire vendait le groupe au consortium composé de l’investisseur italien Maurizio Borletti et de la Deutsche Bank. Une vente qui lui rapporte gros : à une prime de départ de 2,5 millions d’euros, l’ancien actionnaire du Printemps, le groupe PPR, qui détient encore près de la moitié du capital jusqu’au 31 mars, aurait ajouté un pourboire de plusieurs années de salaires supplémentaires. Qu’en est-il réellement ? Pour l’heure, Laurence Danon reconnaît avoir reçu l’équivalent de deux années de salaire et une prime sur la vente du Printemps... Qu’en pense Laurence Parisot, la patronne du MEDEF, chantre de la précarité ? « Que la rémunération des grands patrons doit être en lien avec la création de richesses. » Mais ceux qui produisent ces richesses, les salariés, ils ne sont que la variable d’ajustement des comptes d’exploitation. À eux ce CNE généralisé, que proposent le MEDEF et Sarkozy, à Laurence Danon, un parachute en or... parce qu’elle le vaut bien.

Article paru dans l'édition du 2 février 2007.

http://www.humanite.presse.fr/journal/2007-02-02/2007-02-02-845136

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Sam 3 Fév 2007 - 16:29

Reuters - 03/02/07 à 11:08:00 - 344 mots

L'AIE a cherché à financer des critiques du rapport du Giec

WASHINGTON (Reuters)





L'American Enterprise Institute (AEI), club de réflexion qui a touché 1,6 million de dollars de la compagnie ExxonMobil, a proposé l'an dernier à des scientifiques jusqu'à 10.000 dollars en échange d'essais critiquant les orientations devant être annoncées dans le rapport sur l'évolution du climat mondial du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat).

Selon ce rapport, qui a été rendu public vendredi, la vitesse moyenne du réchauffement s'accélère et elle a été de 0,74° C pour les 100 dernières années. La vitesse moyenne du réchauffement au cours des 50 dernières années est le double de la pente moyenne pour les 100 dernières années, lit-on dans le rapport du Giec.

L'AEI, organisme de réflexion qui entretient des rapports étroits avec l'administration Bush et le monde des grandes entreprises, a démenti avoir recherché des savants doutant du réchauffement planétaire pour les charger de contester le rapport du Giec.

L'AEI a lancé son offre à des scientifiques à partir de juillet dernier, mais a fini par renoncer à son projet, selon Kenneth Green, qui a travaillé à ce programme.

Révélé tout d'abord dans le journal The Guardian à Londres, ce programme visait à publier des essais de scientifiques au même moment que la parution du rapport du Giec, pour nourrir la contestation.

Dans une lettre du 5 juillet adressée à un climatologue du Texas, Green et un collègue, Steven Hayward, proposaient 10.000 dollars pour un essai de 7.500 à 10.000 mots, devant être rendu le 15 décembre dernier, soit six semaines avant la parution attendue du rapport du Giec. Les auteurs de la lettre offraient d'autres "honoraires" et des paiements de frais de voyages si le scientifique participait à une série de conférences sur le même sujet.

Cette lettre a été obtenue par Greenpeace et communiquée aux médias.

http://www.latribune.fr/info/L-AIE-a-cherche-a-financer-des-critiques-du-rapport-du-Giec-~-OFRWR-ENVIRONNEMENT-CLIMAT-USA-AEI-20070203TXT-$Db=News/News.nsf-$Channel=Monde



Questions :

--> Ne pensez-vous pas qu'une très bonne action pour la Terre consisterait à diminuer voire à supprimer le rôle des capitaux dans les activitées humaines ?
--> En effet, si même ceux auquels nous souhaiterons faire le plus confiance dans leurs publications peuvent être concernés par les problèmes de corruptions, à qui alors se fier pour se forger des avis pertinents ?
--> La vision la plus exacte possible du monde n'est elle pas un essentiel pilier de la démocratie en nous permettant de choisir, notamment pour voter, et pour savoir quand accepter ou contester ?

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Dim 11 Fév 2007 - 0:36

Combien de temps la progression de l'hégémonisme étasunien sera-t-elle encore acceptée ?



Conférence de Munich: Vladimir Poutine attaque les Etats-Unis

MUNICH





Vladimir Poutine a lancé lors de la 43e conférence de Munich sur la sécurité une attaque en règle contre l'unilatéralisme et la politique dominatrice des Etats-Unis, au mépris notamment de la Russie. Le président russe a appelé Washington à revenir au multilatéralisme.

"Les Etats-Unis sortent de leurs frontières nationales dans tous les domaines et cela est très dangereux. Personne ne se sent plus en sécurité parce que personne ne peut plus trouver refuge derrière le droit international", a déclaré le chef du Kremlin, déplorant que l'interventionnisme américain "n'ait pas résolu les conflits, il les a aggravés".

"L'usage de la force n'est légitime que sur la base d'un mandat des Nations unies, pas de l'OTAN ou de l'Union européenne", a-t-il poursuivi, dans une référence implicite à l'intervention anglo-américaine en Irak. Le numéro un russe a par ailleurs saisi l'occasion pour critiquer de nouveau l'extension du bouclier antimissile américain en Pologne et en République tchèque.

Présent à Munich, le secrétaire américain à la défense Robert Gates a jugé ces propos "très francs et intéressants". Mais pour le sénateur américain Joseph Lieberman, le discours du numéro un russe relevait de la "provocation" et rappelait l'époque de la Guerre froide.

Son homologue républicain John McCain a de son côté affirmé que le monde est déjà "multipolaire". "Il n'y a pas de place pour les confrontations inutiles et j'espère que la Russie le comprendra" a-t-il lancé, dénonçant l'utilisation des ressources énergétiques par la Russie à des fins d'"intimidation".

La conférence de Munich, surnommé le "Davos de la sécurité", réunit quelque 270 experts civils et militaires d'une quarantaine de pays. La Suisse est représentée par le conseiller fédéral Samuel Schmid et le chef de l'armée Christophe Keckeis.

(ats / 10 février 2007 18:31)

http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20070210183123963172194810700.xml&associate=phf1132



Violent réquisitoire de Poutine contre les Etats-Unis

MUNICH, Allemagne (AP)


Le président russe Vladimir Poutine. (AP Photo/Diether Endlicher)



Le président russe Vladimir Poutine s'en est pris avec virulence aux Etats-Unis samedi à la conférence de Munich sur la sécurité, les accusant notamment de "recours presque sans retenue à la force" et de susciter de nouvelles courses aux armements, à l'occasion de ce que son porte-parole a reconnu être son plus violent réquisitoire à ce jour contre Washington.

"Les actions unilatérales et illégitimes n'ont pas réglé un seul problème, elle sont devenues un foyer de conflits supplémentaires", a dénoncé Poutine au cours de ce forum qualifié de "Davos de la sécurité", réunissant des hauts responsables du monde entier.

"Un pays, les Etats-Unis, a outrepassé ses frontières nationales de toutes les manières", a-t-il dénoncé, soulignant ainsi la tension croissante entre les deux capitales.

Attaquant "l'hyper-recours à la force quasiment sans retenue dans les relations internationales", il a déploré qu'on soit désormais dans "un monde avec un seul maître, un seul souverain (...) qui n'a rien à voir avec la démocratie". "Cela nourrit la volonté des autres pays d'avoir des armes nucléaires", a-t-il jugé. "C'est très dangereux, personne ne se sent plus en sécurité car personne ne peut se cacher derrière le droit international".

Il a accusé l'administration Bush de susciter une nouvelle course aux armements en envisageant le déploiement d'un système de défense anti-missiles en Europe orientale.

Le sénateur John McCain, aspirant républicain à la Maison Blanche également présent à Munich, n'en est pas revenu, jugeant que cette sortie du président Poutine était "le discours le plus agressif de la part d'un dirigeant russe depuis la fin de la Guerre froide".

Le ton monte entre Moscou et Washington depuis un an, le vice-président américain Dick Cheney ayant notamment accusé Moscou d'utiliser ses ressources énergétiques comme "des instruments d'intimidation ou de chantage". Washington est également mécontent de l'attitude de temporisation russe sur le dossier du nucléaire iranien.

Vladimir Poutine s'en est également pris aux projets d'élargissement de l'OTAN, qui n'a selon lui "rien à voir avec la modernisation de l'Alliance ou la protection de la sécurité de l'Europe". "Au contraire, c'st un facteur grave provoquant la réduction de la confiance mutuelle".

http://www.canada.com/topics/news/en_francais/story.html?id=f721f48c-d787-4663-b042-0b124d29e55c&k=74070

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Sandra le Dim 11 Fév 2007 - 0:54

La Force internationale en Afghanistan ne contrôle pas la situation dans le pays (Sergueï Ivanov)

20:56 | 09/ 02/ 2007
SEVILLE, 9 février - RIA Novosti.





La Force internationale en Afghanistan ne contrôle pas la situation dans ce pays où elle se trouve depuis 2001, a déclaré vendredi à Séville le vice-premier ministre et ministre russe de la Défense Sergueï Ivanov.

"La Russie et les pays membres de l'Alliance sont sérieusement préoccupés par l'aggravation de la situation militaire et politique en Afghanistan. La Force internationale d'assistance à la sécurité n'est pas en mesure de contrôler pleinement la situation en Afghanistan", a indiqué le ministre russe lors d'une réunion informelle du Conseil Russie-OTAN.

"Les groupes extrémistes poursuivent leurs activités, le trafic de drogue et d'armes prospère, l'argent sale sert à financer les extrémistes et les radicaux", a noté M.Ivanov.

Dans cette optique, la Russie préconise l'octroi d'une assistance internationale plus efficace au gouvernement afghan, a conclu le ministre russe.

http://fr.rian.ru/world/20070209/60487761.html

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6574
Age : 34
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 595
Points de progression : 14541
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Daniel le Dim 11 Fév 2007 - 10:57

A quand le prix Nobel de la paix à Poutine ? Cet humaniste a vraiment beaucoup de leçons à donner !!

_________________
Si je rencontrais demain, au coin d'une rue, l'adolescent que j'ai été, je voudrais qu'il n'aie pas à rougir de ce que je suis devenu.
Denoix de Saint Marc

La gravité est le bouclier des sots.
Montesquieu
avatar
Daniel
bavarde
bavarde

Masculin
Nombre de messages : 121
Age : 74
Localisation : Bretagne
Activité : ex prof maths
Loisirs : tennis, plongée, rando, lire, écrire, chant/guitare, voile, parachutisme
Points de pertinence : 25
Points de progression : 41135
Date d'inscription : 20/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: actualité journalistique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 25 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum