La croyance dans une religion ou la non croyance

Aller en bas

La croyance dans une religion ou la non croyance

Message  Invité le Ven 16 Nov 2007 - 18:58

Personnellement je ne porte pas de jugement de valeurs sur les personnes croyantes ou non-croyantes. Au niveau des analyses psychologiques et bien je dirai simplement que certaines personnes non-croyantes et athées peuvent avoir de véritable comportement de psychopathe et certains croyants peuvent faire des choses horribles au nom de leurs religions. Bref le comportement d’un athée peut-être aussi terrible qui croyant.
Donc est ce qu’un croyant est plus psychopathe qu’un non-croyant, je dirai non car la psychopathie est un dérèglement mental qui touche n’importe qui (croyant ou pas). Est ce qu’un croyant est un malade mental ? je ne crois pas non plus certains peuvent l’être mais une personne non-croyante aussi. Et au niveau des monstres et dictateurs de l’histoire de ce monde et bien c’est une égalité des horreurs qu’ont pu commettre des personnes non croyantes ou croyantes.
Dans certains articles de ce blog je dénonce la dictature religieuse et de croyances dans lequel vivent certains pays. Les hommes et femmes vivant dans ces pays non pas toujours le choix de leurs croyances ou religions ou même simplement de croire ou de ne pas croire.
Mais ne tombons pas également dans l’inverse c’est à dire une forme dictature de l’athéisme et d’un matérialiste exacerbé. Ce qui arrive également dans certains pays occidentaux.
Je ne suis pas d’accord avec Mao qui disait » la religion est un poison ». Imposé une dictature d’une société sans religion, avec un contrôle total des croyances, c’est faire la même erreur que d’imposé une dictature d’une religion à la société.
Simplement l’erreur de certaines religions c’est de vouloir (ou d’avoir voulu) gérer la société ou même faire des partis politiques ou pire devenir une prétexte à faire des guerres. La religion est une quête spirituelle personnelle et c’est tout.
Je défend donc la liberté de croire ou de ne pas croire et la laïcité de la société qui en découle car c’est elle qui permet de gérer égalitairement une société avec de multiples religions et des gens athés, agnostiques, spiritualistes ou avec des philosophies diverses.
Mais je pense aussi que le choix de sa religion devrait être prise à l’âge adulte et toute liberté, c’est à dire à la majorité. L’endoctrinement des enfants est facile est la frontière entre une secte et une religion est parfois très mince
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum