élections municipales de mars 2008

Aller en bas

Pensez-vous que les élections municipales auront une portée nationale forte ?

Oui.
 
Plutôt oui.
 
Je ne sais pas.
 
Je ne me prononce pas.
 
Plutôt non.
 
Non.
 
 
 
Voir les résultats
29022008

Message 

élections municipales de mars 2008




Les 9 et 16 mars 2008, auront lieu les élections municipales françaises.



Les élections présidentielles précédentes furent très fortement marquées par un vote "utile" en faveur des blocs centraux. Quant aux élections législatives qui s'en suivirent, celles-ci donnèrent mécaniquement une majorité au nouveau président.
Dans ce contexte où présidentielles et législatives sont ainsi couplées en défaveur de la diversité politique et d'un renouvellement alternatif de nos dirigeants, les élections municipales acquièrent une importance cruciale. Elles deviennent l'une des rares occasions de porter au plus haut ses convictions sur le plan national.
Le vote efficace, celui pour la progression électorale des représentants de ses idées, pourra s'exprimer pleinement.




J'invite chacun à s'exprimer.


Dernière édition par Sandra le Lun 7 Avr 2008 - 13:20, édité 1 fois

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6639
Age : 35
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 695
Points de progression : 18721
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

élections municipales de mars 2008 :: Commentaires

avatar

Message le Sam 1 Mar 2008 - 0:50  Sandra

Les résultats des élections municipales porteront à conséquence sur le prochain renouvellement du sénat en septembre 2008 ce qui fait que ce scrutin aura un impact obligatoire à portée nationale. Cette actualitée politique est en relation directe avec la question de ce topic sur les élections municipales dont le sondage concerne la force de leur portée nationale.



Plus concrètement, il est pertinent de s'interroger sur le meilleur usage électorale du caractère national de ce scrutin, à la faveur de l'absence de pression envers un vote "utile".



Et n'oublions pas que gagner une élection c'est d'abord avoir progressé à celle précédente. Potentialiser en avancées électorales pour ensuite concrétiser en victoires électorales rend important toutes les élections.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 6 Mar 2008 - 3:46  Sandra

Les élections municipales ainsi que celles cantonales, se déroulant les 9 et 16 mars prochain, seront, dans toute la France, l’une des rares occasions de s’exprimer afin de choisir de nouveaux représentants et de peser sur les décisions et les orientations de ceux actuellement au pouvoir.
Leurs résultats porteront conséquences sur le plan national, de manière mécanique par les élections sénatoriales de septembre 2008, et plus directement par le plus d’élus possibles parmi les candidats s’opposant à la rupture vers le modèle d’économie libérale.

L’élection présidentielle précédente fut marquée par une crainte, chez nombre d’électeurs, d’une absence de tout candidat se réclamant de la gauche à son second tour. Ainsi, un vote « utile », en faveur de la candidate du PS aboutit, d’une part, à des scores dont on ne peut se satisfaire chez la plupart des candidats de gauche, et d’autre part, à la présidence du candidat UMP.
Les élections législatives, fortement couplées avec celle présidentielle, et dont le scrutin est majoritaire, accentuèrent les mauvais scores de la gauche et confirmèrent la victoire de l’UMP.
Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy avaient défendu conjointement le oui, lors du référendum sur la ratification du TCE. Ce soutien concret de la version libérale de l’économie de marché témoigne de leur apparentement. De ce que beaucoup voulurent départager les candidats libéraux, PS et UMP, au premier tour, fut catastrophique pour la gauche. L’opposition a connu un décalage particulièrement fort entre ses potentialités électorales et les résultats effectifs issus des urnes alors que la fraction la plus active des partisans de la dérégulation libérale a accentué sa stabilité au pouvoir.
Cerise sur le gâteau : dans sa coalition gouvernementale, Nicolas Sarkozy réunit finalement les libéraux dont Bernard Kouchner …

Les électeurs ont déjà plus que jamais suffisamment sacrifié leurs convictions, leurs préférences et leurs inclinaisons en ne glissant pas dans l’urne le bulletin correspondant vraiment à leur volonté. Et renoncer à sa liberté, c’est renoncer à la démocratie.
Aux prochaines élections, j’encourage les citoyens à voter en adéquation avec leurs idées.

Gagner lors d’élections, c’est déjà avoir progressé aux précédentes. Toutes les mairies et tous les cantons ne seront pas acquis à la gauche, le 16 mars. Mais, en votant le plus massivement possible, le potentiel électoral de la gauche, se trouvera pleinement concrétisé en autant de victoires possibles ainsi qu’en progressions dans les scores.
Cette dynamique, celle de la promotion du cercle vertueux des victoires qui en appellent d’autres, peut être fortement mise en œuvre, ce mois-ci.
Votons efficace. Votons massivement. Votons nos convictions.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 16 Mar 2008 - 3:36  Sandra

Les électeurs ont exprimé une première orientation quant aux résultats des élections tant municipales que cantonales. Mais, c’est lors des seconds tours que les citoyens décideront vraiment de l’ampleur de la portée nationale.

Le premier ministre, François Fillon, a déclaré qu’il tiendra compte des résultats. Evidemment, c’est des résultats définitifs que Nicolas Sarkozy et lui seront obligés de tenir compte. Un remaniement ministériel aura lieu mais son importance, provisoirement limité, sera concrètement déterminée par nos votes de ce dimanche 16 mars. Les changements dans les gouvernances locales et nationales ainsi que les inflexions dans les politiques seront proportionnels.

Je relance, dans ce contexte, mon message concernant l’intensité de la portée nationale des votes que chacun a déjà pu constater comme étant loin d’être négligeable et dont je viens brièvement d’en présenter l’utilité.
J’invite et à en débattre et à s’exprimer massivement.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 19 Mar 2008 - 2:18  Sandra

Le remaniement ministériel sera significativement plus important qu’initialement annoncé entre les deux tours des élections. Le recul des candidats affiliés à la majorité présidentielle correspond à une accentuation de l’orientation du premier tour. Les conséquences locales et nationales sont ainsi proportionnelles.
La portée nationale de l’expression des électeurs est forte. Elle aurait certes pu l’être davantage mais les bons résultats potentialisés augmente déjà bien l’influence de la gauche et la rapproche du pouvoir.
Les élections européennes à venir seront une occasion importante pour concrétiser les avancées des forces progressistes.

Revenir en haut Aller en bas

Message   Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum