Non jusqu'à ce que oui ?

Aller en bas

07042009

Message 

Non jusqu'à ce que oui ?






Le paysage politique se compose de nombreuses gammes de positionnement sur tous les sujets que ceux-ci soient économiques, sociaux, religieux, culturels, ou autres. Chacun possède diverses idées plus ou moins affirmées. Chaque position est défendue par des personnes des plus modérées aux plus déterminées et volontaristes.

L’état de droit implique la démocratie. En cela la démocratie satisfait à une exigence légale, ce qui est une fin en soi. Mais, la démocratie correspond aussi à un moyen pragmatique de maintient de la paix sociale ; dans le cadre d’un respect significatif de celle-ci, même les tendances les plus radicales acceptent en pratique majoritairement le consensus démocratique ; réciproquement, un passage en force à l’encontre de la démocratie génère en réaction une modification des comportements, y compris chez les plus modérés.

Les élections législatives européennes prochaines vont jouer un rôle déterminant quant à la nature de l’orientation de la construction de l’Union Européenne. Elles se dérouleront selon un scrutin proportionnel, dans chacune des nations concernées. Renouveler la composition du parlement européen en élisant des représentants respectueux des choix démocratiques des citoyens sera essentiel. Construire une Union Européenne démocratique assurera autant que possible la paix.

_________________
:: Être libre c'est choisir.
avatar
Sandra
Maître d'honneur en topic
Maître d'honneur en topic

Féminin
Nombre de messages : 6639
Age : 35
Localisation : dans les bois
Activité : biologie
Points de pertinence : 695
Points de progression : 19281
Date d'inscription : 06/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Non jusqu'à ce que oui ? :: Commentaires

avatar

Message le Lun 20 Avr 2009 - 23:18  Maya

L'image fait tout de suite penser au Traité de Lisbonne et au TCE : elle traduit bien le problème de la volonté d'un passage en force.
C'est vrai que quand ça pète les modérés se comportent de manière plus active et entreprenante et même radicale que les radicaux en période de paix sociale.
Mieux vaut défendre ses idées par le vote quand on a la chance de pouvoir voter que d'avoir à le faire dans la rue. C'est une façon plus facile et plus paisible d'avoir ce qu'on veut.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum