l'armistice du 11 novembre 1918

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12112009

Message 

l'armistice du 11 novembre 1918










Souvenons nous : le 11 novembre 1918, la première guerre mondiale s’achevait enfin, après une si longue série de batailles meurtrières, destructrices, traumatisantes, avilissantes, et dont certains avaient cru pouvoir tirer profits. Entre 5H12 et 5H20, à Rethondes, à Compiègne, un armistice fut signé, avec une application sur le front fixée à 11H et pour 36 jours ; fut ensuite signé, le 28 juin 1919, le traité de Versailles.
Il y eut encore, le dernier jour de la guerre, près de 11 000 tués, blessés ou disparus ; certains soldats ont perdu la vie lors d'actions militaires décidées par des généraux qui savaient que l'armistice avait déjà été signé.

La première guerre mondiale, bien que déclenchée par un prétexte géopolitique, à savoir l'assassinat, à Sarajevo, de l'archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche, était prévue et préparée de longue date et chaque état-major avait activement anticipé l’ouverture de l’affrontement militaire, notamment par une intense course aux armements. L’encouragement du nationalisme fort participait de cette préparation.
Les rivalités économiques, exacerbées par des volontés expansionnistes qui se canalisaient entre autres par la montée des impérialismes coloniaux, avaient abouti à un paroxysme de la concurrence.
La première guerre mondiale était un conflit d’intérêts économiques. Elle fut le prolongement, par l’action militaire, de la déjà violente guerre économique dont les enjeux étaient le contrôle des territoires, des ressources, des marchés, de la main d’œuvre, de l’influence géostratégique et de l’accumulation des capitaux. Les divergences d’intérêts entre les puissances industrielles et financières conduisirent à la confrontation armée.

La première guerre mondiale commença le 28 juillet 1914, jour où l’Autriche déclara la guerre à la Serbie.
Elle se termina en deux temps : le front est fut pacifié en 1917, grâce à l’évolution politique de la Russie ; le front ouest fut pacifié en 1918, par la capitulation de l'Allemagne.
En Russie, en mars 1917, avec une motivation vivement stimulée par la volonté de l’obtention de la paix, les composantes révolutionnaires agirent pour un changement de régime et surtout de société. La chute de la monarchie impériale ne fut néanmoins pas favorable en tant que telle aux forces progressistes : la bourgeoisie libérale qui s’était substituée au pouvoir à l’aristocratie entendait en effet continuer la guerre.
Mais, les soviets, depuis qu’avaient commencé à s’établir les conditions de possibilité d’une révolution démocratique, étaient devenus plus nombreux et chacun plus gros ; les soviétiques, ainsi plus puissants, ne départissaient pas d’affirmer leur volonté pacifiste : en octobre 1917, Lénine organisa la seconde révolution, cette fois-ci fructueuse, et lança des pourparlers permettant un armistice définitif, en décembre 1917, puis obtenant le traité de paix de Brest-Litovsk, en mars 1918.
En Allemagne, début novembre 1918, la progression révolutionnaire était devenue très importante et généralisée, se concrétisant notamment par des refus de livrer bataille et des mutineries ; elle fut cause majeure de l’armistice du 11 novembre 1918. La signature du traité de Versailles, le 28 juin 1919, clôtura la première guerre mondiale.




avatar
Maya
expert en topic
expert en topic

Féminin
Nombre de messages : 1510
Age : 27
Localisation : Paris
Activité : architecte
Points de pertinence : 1257
Points de progression : 51127
Date d'inscription : 19/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum